Huitpat

LaToileScoute

LaToileScoute.net

Créer / Photo / Aller plus loin en photo / A quoi sert le RAW ?

A quoi sert le RAW ?

présentation et explication

Tous les appareils photo permettent de choisir le format de photo. Au delà du nombre de mégapixels utilisés, certains proposent d’enregistrer en RAW plutôt qu’en JPG.


qu’est-ce que c’est ?

On dit souvent que le RAW (prononcer rau, avec un « o » long) c’est le négatif du numérique. C’est un peu vrai, même si la photo n’est pas inversée comme sur un vrai négatif, elle apporte beaucoup d’avantages comme le négatif. Le raw, est beaucoup plus facile à ajuster, régler. Comme le négatif, le raw n’est pas directement utilisable, il a besoin d’un traitement après la prise de vue. On parle de post-production. Beaucoup de photographes ont même progressivement commencé à parler de développement, même en photo numérique.

Le raw, c’est un fichier qui rassemble l’ensemble des informations captées par l’appareil photo. Un Jpg (prononcer ji-pègue), c’est l’interprétation que fait l’appareil photo de toutes ces informations. Il les prend, les analyse, et PAF ! Il les aplatit pour les rendre utilisables directement et prendre moins de place.

à quoi ça sert

Une photo prise en raw peut être retouchée beaucoup plus facilement. Ce format s’adresse donc aux gens qui passent par la case « post production ». Tous les photographes professionnels ne le font pas (ceux qui sont pressés par le temps principalement), mais la grande majorité y passe, soit pour ajuster quelques variables, rendre la photo encore plus attrayante, soit pour corriger des imprécisions, voir même des erreurs à la prise de vue.

Petits exemples de corrections d’erreurs à la prise de vue

Prenons cette photo de quatre djeun’z dans le vent lors du Jamborée Vis Tes Rêves en 2012. Elle est issue d’un fichier RAW un poil retouchée. Retiens bien cette image, juste après on va voir quel pourrait être le meilleur résultat, en partant d’une photo prise en JPG avec de mauvais réglages. Tu verra qu’un fichier JPG retravaillé n’atteindra jamais la même qualité qu’un fichier RAW retravaillé (et si tu te poses la question, oui, j’ai triché, j’ai volontairement dégradé une photo en raw, puis je l’ai exporté en JPG pour essayer de la nettoyer à nouveau).

Toutes les erreurs suivantes, si l’image avait été en raw, auraient pu donner exactement ce résultat. Mais la transformation des information en un fichier jpg a supprimé beaucoup de détails, et on ne pourra jamais récupérer cette image à l’identique.

La photo est sous-exposée

C’est ici qu’on a le moins de perte de qualité, elle est de l’ordre du détail, les endroits de couleur blanche ou très claire sont cramés (foulard du garçon de gauche, la tente en arrière plan). Mais les couleurs sont aussi affectées Les personnages sont légèrement plus « roses ».

La photo est sur-exposée


La photo d’origine fait déjà mal, les couleurs sont criardes, les personnages sont jaunes, la peau et les couleurs claires sont toutes « cramées » (on a perdu des détails avec le trop plein de lumière), mais le pire reste que les tentatives de récupérations ne valent pas tellement mieux. Les détails des zones cramées sont plats, et ne peuvent plus être récupérés, en baissant la luminosité, on change tout au mieux la couleur de ces zones là, mais on ne pourra pas récupérer les détails (le chapeau du garçon de gauche par exemple a définitivement disparu). Le pire est encore la couleur, la peau des personnages a pris une teinte vert-gris, et ça aussi on ne pourra pas le récupérer.

La balance des blancs est mauvaise

Pour le coup sur l’image d’origine, l’exposition est pas trop mal. En revanche, les couleurs sont horribles, toute la photo tend sur le bleu et le violet. Une balance des blancs est très simple à retoucher avec l’outil « pipette », il suffit de lui indiquer un point qui normalement est blanc (et un scout a toujours sur lui un insigne qui comporte du blanc !). Sauf qu’en Jpg, une partie des informations a été écrasée. En corrigeant la balance des blancs pour qu’elle tende moins vers le bleu, on perd la couleur naturelle des chemises des jeunes (qui elle n’était initialement pas trop affectée par la balance des blancs de départ), l’arrière plan est trop vert, la photo est devenue un poil surexposée (on a re perdu les chapeaux) on perd de nombreuses nuances de couleurs, et la photo a énormément perdu en contraste.

et pour de vrai ?

À l’origine, la photo était un poil sous-exposée, j’ai donc augmenté la luminosité, j’ai ajusté la balance des blancs sur un insigne ou une bande de foulard, bougé un micro poil le contraste, la saturation et voilà. Puis je l’ai martyrisée pour cet article !

Si on résume ?

Avec un fichier RAW, on a des images de meilleures qualité, il est plus facile de retoucher et corriger ses erreurs, la balance des blancs pourra toujours être corrigée (oui, par ce que sinon, si vous prenez une photo toute noire, vous aurez beau l’avoir prise en raw, on ne pourra pas la récupérer) .

Mais avec un fichier RAW, les images sont beaucoup plus lourdes (pour une image de 10mpx, un raw fait à peu près 10Mo, pour une image de 20mpx, un raw fera environs 30Mo). Un fichier raw nécessite un logiciel de retouche photo et la plupart sont payants. Enfin, cela nécessite du temps, beaucoup de temps pour développer toutes ses photos !

A toi de voir donc, mais à LaToileScoute, on a vite choisi, et on est tous du même bord, je te laisse deviner lequel (oui parce que pour connaître le coté canon ou nikon, on a de la marge)

Mais bon avant de se poser la question du raw, le plus simple est de réussir ses photos pour éviter de passer du temps en post production, pour cela :

  • Bien exposer ses photos

    Une photo réussie, c’est une photo où la lumière est juste en bonne quantité. Seulement, on ne contrôle pas le soleil, c’est donc à l’homme d’adapter (...)


Page créée le , mise a jour le
LaToileScoute 2001-2016

Tags associés

Vos réactions

(5)

Vos commentaires

  • , par Ludo En réponse à : A quoi sert le RAW ?

    Il y a également RawTherapee, un logiciel très puissant et gratuit qui fonctionne sous linux

    Répondre à ce message

  • , par Xavier En réponse à : A quoi sert le RAW ?

    J’ai besoin de faire une présentation rapide de lightroom d’ici peu, je la mettrais peut-être ici (on fonctionne tous avec chez lts)

    à noter effectivement comme le dit bastien qu’en plus de sony canon et nikon fournissent tout deux un dérawtiser maison, et qu’a présent, picasa prend en charge les raw.

    Mais les gens qui passent au raw, sont un minimum avertis, ce sont des gens qui on déjà sentis les limites du développement en JPG, qui donc on déjà fait leur armes sur des logiciels soft style picasa et saurons automatiser la gestion du bruit (la gestion des aberrations chromatiques, lightroom le fait tout seul comme un grand, juste une case à cocher)

    Répondre à ce message

  • , par JEC En réponse à : A quoi sert le RAW ?

    Effectivement, sans logiciel adapté, pas possible de traiter les fichiers RAW. Le must, pour moi, c’est Lightroom…

    Répondre à ce message

  • , par Bastien En réponse à : A quoi sert le RAW ?

    Généralement, si l’appareil photo est capable de prendre des fichiers RAW, le logiciel de post-production est fourni avec.
    En tout cas chez Sony, j’en ai eu un. Mais chez les autres… ;-)

    Répondre à ce message

  • , par JEC En réponse à : A quoi sert le RAW ?

    Attention : le format RAW est un fichier « brut de capteur ». Il est effectivement intéressant pour travailler les lumières mais il comporte aussi tous les défauts (bruit numérique, aberrations chromatiques, etc) qui sont corrigés par le traitement JPEG intégré aux appareils.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Les Auteurs

Xavier

Scout depuis que j’ai des souvenirs je me suis baladé de groupes en groupes dans les hauts de seine, Beaucoup à Nanterre, avec (...)

En Savoir +

Qui sommes nous ?

LaToileScoute n'est pas une association de scoutisme. LaToileScoute est une association au service du scoutisme, de ses membres et de ses associations.

Encore + de LTS

Galaxie LaToileScoute

Réseaux sociaux

Smartphones