Codes à décalage

Les codes à décalage sont couramment utilisés, il n’est pas de bon jeu de piste qui n’y ait recours !
Ils sont basés sur un principe simple : on décale l’alphabet d’un certain nombre de lettres. Par exemple A devient F, B devient G etc… jusqu’à Z devient E. On peut aussi utiliser des chiffres. A devient 6, B devient 7 etc… jusqu’à Z qui devient 5.

Quelques codes classiques

Certains codes « canoniques » sont très célèbres car on peut glisser la clé de codage dans un seul mot (ou un dessin). En voici quelques-uns :

  • Avocat : « A vaut K »
  • Cassette : « K7 », c’est à dire K=7 (ou K=G).
  • WC : « V = C »
  • Cassé : « K = C »
  • Ciseaux : « 6 = O »
  • Elle aime : « L = M »
  • Hélène : « L = N »
  • Et encore : Oeuf pourri (E pour I), Déesse (D = S), Idée (I = D), Avé (A = V), Hier(I = R), Cassis (K = 6), Hervé (R = V).
  • Le César : « A = B », code que César aurait lui même inventé…
  • L’inverse : il suffit d’inverser l’ordre des lettres de l’alphabet (A=Z, B=Y…) - Nota ce n’est pas à proprement parler un code à décalage.

Le décodeur

Voici un décodeur de codes à décalage qui peut être pratique dans un certain nombre de situations. Notamment, si les scouts en sont munis, il n’est pas indispensable de fournir la clé du code avec le message : il permet de tester rapidement toutes les combinaisons.

Décodeur
Décodeur de codes à décalage

Attention, les clés ne sont pas réversibles !

Et c’est un gros piège qui crée des soucis dans beaucoup de jeu scout.
Quand tu signes ton message de l’indice du décalage, il faut que ce soit clair pour toi si c’est la clé qui a servi à chiffrer, ou si c’est la clé de déchiffrement.

Plus clairement, si je signe « AVOCAT », en regardant entre autres le décodeur affiché plus haut :

  • est-ce que je dis au joueur que j’ai utilisé cette clé pour coder le message ? C’est alors la clé de chiffrement.
  • Ou est-ce que je dis au joueur d’utiliser cette clé pour décoder le message ? C’est alors la clé de déchiffrement.

Si je reprends le dessin du haut, cela revient à se poser la question : est ce que les lettres du message codé, je les lis sur le ruban qui glisse ou sur le support ? Les deux sont possibles.

Ca change tout pour décoder.

  • AVOCAT clé de déchiffrement est simple : A = K.
  • AVOCAT clé de chiffrement : je dois « remonter le code », et du coup, A = Q.

Tu n’es pas obligé de le dire lors du jeu pour obliger les joueurs à chercher, mais cela doit être clair dans ta tête, et uniforme sur tous les codes à déchiffrer pour éviter toute contestation ou déception des participants.

Les Variantes

Les codes à décalage peuvent donner lieu à un certain nombre de variantes. La plupart ne seront pas trouvées par des scouts ou même des pionniers si on ne donne pas le « truc ». C’est donc à utiliser avec modération. En voici quelques unes…

double décalage : les lettres, selon qu’elles sont en une position paire ou impaire ont chacune un décalage différent. Par exemple. La première lettre du message utilise K=7, la seconde utilise K=9, la troisième à nouveau K=7, la quatrième K=9 etc…

décalage dépendant de la position de la lettre : on utilise le système suivant pour chaque lettre : K=(7 + n) où n’est la position de la lettre considérée dans le message. Exemple : première lettre du message : K=8, seconde lettre, K=9, troisième K=10 etc…

La flemme de coder / décoder un message ? Nous avons pensé à toi !

Lire aussi :

Codeur, décodeur en ligne

Code et décode les messages plus vite que jamais !

Le codeur / décodeur utilise les clés de décalage comme des clés de chiffrement. Si tu veux que les joueurs utilisent la clé en clé de « déchiffrement », alors il te suffit d’utiliser le codeur / décodeur « à l’envers » : en mettant ton message en clair dans la zone « message codé ».

Publié le (mis à jour le )