VERSION BETA
Donne ton avis !

Indiens, Ranchers et Mexicains

Trois camps avec quelques rassemblements communs

Chapeaux mexicains
Indiens, Ranchers et Mexicains

Ce camp a réuni les rondes de Saint Ambroise (les Indiens), Saint Philippe Neri (les Ranchers) et Saint Vincent de Paul (les Mexicains). Une soixantaine de jeannettes étaient présentes pour vivre un super camp sous le signe du Far West.

Indiens, Ranchers et Mexicains
Indiens, Ranchers et Mexicains

Chaque ronde avait son propre sous-camp et vivait sa vie d’unité avec quelques rassemblements communs.

Les Indiens (viens enterrer la hâche de guerre)
Les Indiens se sentaient de plus en plus menacés par l’arrivée des Blancs sur leur territoire.

C’est pourquoi le grand chef indien Bison Futé a eu l’idée d’organiser un grand rassemblement qui a réuni différentes tribus indiennes.

  • Les Bras cassés,
  • Les Têtes brûlées,
  • Les Nez Percés,
  • Les Pieds nickelés

Le but de ce rassemblement était de se souder pour rester unis face à un ennemi commun : l’invasion des Blancs.


Maîtriser les Mustangs
Indiens, Ranchers et Mexicains

Tout au long de ce camp, elles ont dû installer leur camp de base, découvrir les terres pour bien les connaître et contrer les menaces d’attaques ennemies, se ravitailler pour penser à l’hiver qui approche.

Mais il y avait toujours une compétition entre ces tribus, ils ont dû représenter leurs talents culinaires, développer leurs sens dans un grand jeu de piste à l’indienne.

Pour être de vraies indiennes, elles ont appris à maîtriser les Mustangs et fabriquer des arcs et des flèches.

Après une bataille nocturne, les indiennes ont retrouvé leur camp de base dévasté. Finalement, leur choix a été de signer un traité de paix.

Signer un traité de paix avec des chamalo
Indiens, Ranchers et Mexicains
Indiens, Ranchers et Mexicains
Indiens, Ranchers et Mexicains
PS

Source : Imaginaire du camp Jeannettes de Paris-Est Juillet 2005 : rondes de Saint Ambroise, Saint Philippe Neri et Saint Vincent

Publié le (mis à jour le )