VERSION BETA
Donne ton avis !

À la poursuite du bonhomme de neige

Les traces de bonhomme de neige

Traces
A la poursuite du bonhomme de neige

Pour faire des traces de bonhomme de neige il suffit de deux grosses boites de conserve ou de deux seaux sur lesquels on peut monter. On fait ainsi de belles traces rondes qui font une superbe piste à suivre dans la neige.

Les bouts de neige
A la poursuite du bonhomme de neige

Lorsqu’il rase un arbre ou un obstacle, le bonhomme de neige laisse de la neige accrochée sur l’arbre. On peut donc ainsi le suivre facilement à la trace s’il n’y a pas de neige au sol. C’est fou ce que c’est bête un bonhomme de neige, ça laisse des traces partout !

Le bonhomme qui parle

Le bonhomme qui parle
A la poursuite du bonhomme de neige

Là c’est le clou du spectacle : effet garanti (même avec des pionniers). Il suffit de construire un bonhomme de neige creux avec quelqu’un à l’intérieur. Pour cela on creuse tout d’abord la couche de neige pour avoir moins de murs à monter (et comme ça le bonhomme garde un aspect raisonnable). Puis on commence à monter des murs en neige, comme pour un igloo. Lorsque la cache est assez grande pour mettre quelqu’un dedans on fait quelques trous d’aération à l’aide d’une branche, puis la personne se cache dedans. On referme avec une plaque de bois (un igloo risque de s’écrouler sous le poids des boules supérieures) et on termine le bonhomme.

Lorsque les jeunes arrivent face au bonhomme, la personne à l’intérieur parle et hop ! c’est le bonhomme qui donne l’impression de parler !

Publié le (mis à jour le )