Huitpat

LaToileScoute

LaToileScoute.net

Déjà Culte / Textes scouts de référence / Lois scoutes / L’analyse de la Loi des Scouts originelle par Robert Baden Powell

L’analyse de la Loi des Scouts originelle par Robert Baden Powell

Le texte ci-dessous a été écrit par le fondateur des scouts dans le monde, Robert Baden-Powell. Il explique le sens qu’il a voulu donner à la Loi des scouts.


Les Éclaireurs, dans le monde entier, ont des lois non écrites qui les lient aussi étroitement que si elles étaient imprimées noir sur blanc. Elles nous viennent du vieux temps.

Les Japonais ont leur Bouchido, les lois de leurs vieux guerriers Samouraï, comme nous avons la chevalerie, les règles de nos preux du moyen âge. Les Peaux-Rouges d’Amérique, les Zoulous, les Hindous ont, eux aussi, d’antiques codes de l’honneur.

Voici celles de ces lois qui s’appliquent aux jeunes Éclaireurs et que l’on promet solennellement d’observer quand on s’engage dans le corps des Éclaireurs. Il importe que vous les connaissiez bien.

La devise des Éclaireurs est :

Toujours prêts

Cela signifie que vous devez avoir l’esprit et le corps toujours en état de faire votre devoir.

Prêts pour ce qui est de l’esprit : parce que vous vous serez donc à vous-mêmes la discipline qui permet d’obéir à n’importe quel ordre et aussi parce que vous aurez d’avance pensé à tous les accidents et à toutes les situations qui peuvent se présenter ; ainsi vous saurez au moment voulu ce qu’il y a à faire et vous serez disposés à le faire.

Prêts, pour ce qui est du corps, parce que vous vous serez rendus forts, actifs, capables de faire au bon moment l’action qu’il faut faire 3 que vous la ferez.

1. Un Éclaireur n’a qu’une parole

Quand un Éclaireur dit : « C’est ainsi, je vous en donne ma parole » ou « Sur mon honneur », cela signifie qu’il en est ainsi ; c’est comme s’il avait juré par le plus solennel des serments.

De même, si un Chef-Éclaireur dit à un de ses garçons : « Je m’en rapporte à ton honneur », l’Éclaireur est tenu d’exécuter cet ordre au mieux de ses forces sans se laisser arrêter par rien.

Si un Éclaireur venait à manquer à sa parole en disant un mensonge, ou s’il n’exécutait pas avec exactitude un ordre qui lui aurait été donne en se confiant à son honneur, on pourrait lui demander de rendre soi insigne d’Éclaireur, et lui interdire de jamais le porter de nouveau. On pourrait aussi lui ordonner de quitter le mouvement scout.

2. Un Éclaireur est loyal

Un Éclaireur est loyal. Il est fidèle à son roi, à sa patrie et à ceux qui la représentent, à ses chefs, à ses parents, à ses employeurs oui ses subordonnés. Il tient à eux envers et contre tous et les défend contre quiconque les attaque en actes ou en paroles.

3. Un Éclaireur se rend utile, il vient en aide à son prochain

Il fait son devoir avant toute chose, dût-il pour cela sacrifier soi plaisir, ses aises, sa sécurité. Quand, de deux choses, il ne sait pas laquée
il doit faire, il se demande : « Qu’est-ce qui est mon devoir ? » c’est-à-dire : « Qu’est-ce qui vaut le mieux pour autrui ? » et il fait celle-là. Il doit être toujours prêt à sauver la vie d’autrui, à aider des blessés. Et il doit s’efforcer de rendre chaque jour un service à quelqu’un.

4. Un Éclaireur est l’ami de tous, et le frère de tous les autres Éclaireurs

Quand un Éclaireur en rencontre un autre, même s’il il doit l’aborder et l’aider de toutes manières, le mettre a même d’accomplir sa mission, soit en lui donnant à manger, soit en lui fournissant dans la mesure du possible tout ce dont il peut avoir besoin. Un Éclaireur n’est jamais un snob. Un snob est quelqu’un qui en regarde d’autres de haut en bas, parce qu’ils sont plus pauvres, ou qui, s’il est pauvre, en veut à d’autres parce qu’ils sont plus riches. Un Éclaireur prend les gens comme ils sont, et il est en bons termes avec chacun.

Les Hindous appelaient Kim « le petit ami de tout le monde » ; chaque Éclaireur devrait mériter ce nom-là.

5. Un Éclaireur est courtois

Il est poli envers tous, — mais particulièrement envers les femmes et les enfants, les vieillards, les infirmes, les manchots, etc. Il n’accepte pas de récompense pour avoir été secourable ou courtois.

6. Un Éclaireur est bon pour les animaux

Il leur épargne la souffrance dans la mesure du possible ; il ne tuç sans nécessité aucun animal, — car c’est une créature de Dieu. Il lui est permis de tuer un animal pour se nourrir.

7. Un Éclaireur sait obéir

A ses parents, à son chef de patrouille, à son chef, il ne demande pas : « Pourquoi ? » Même s’il reçoit un ordre qui ne lui plaît pas, il fait comme un soldat ou un matelot : il l’exécute parce que c’est son devoir, Après qu’il l’a exécuté, il peut revenir en émettant des critiques, mais un ordre doit être exécuté tout de suite. C’est la discipline.

8. Un Éclaireur est toujours de bonne humeur

Quand on lui donne un ordre, il obéit gaiment, vivement, non pas en trainant la patte et à contrecœur.

Un Éclaireur ne grogne jamais quand quelque chose lui paraît dur ; il ne ricane pas et n’insulte pas ses camarades quand il a été battu par eux. Il siffle et il sourit.

Quand vous manquez un train, ou qu’on vous marche sur un cor — ça ne veut pas dire qu’un Éclaireur doive avoir des cors — ou dans d’autres circonstances ennuyeuses, forcez-vous à sourire tout de suite, puis sifflez un air et ce sera passé.

Les Éclaireurs punissent ceux d’entre eux qui jurent ou parlent mal en leur versant un pot d’eau froide dans la manche. Ce châtiment a été inventé il y a trois cents ans par un vieil éclaireur? anglais, le capitaine John Smith.

9. Un Éclaireur est économe

Il met de côté tout l’argent qu’il peut et le dépose à la Caisse d’épargne pour avoir de quoi vivre si le travail vient à manquer et n’être pas à charge à d’autres. Ou bien pour avoir de quoi donner à ceux qu’il verra dans besoin

10. Un Éclaireur est propre dans son corps, dans ses pensées, ses paroles et ses actes

Il n’a pas d’estime pour les sots qui disent des saletés, et il ne se laisse à dire, à penser, ni à faire rien de sale. Un Éclaireur a l’esprit propre et le cœur viril.


Source : « Scouting for Boys » de Robert Baden Powell
Page créée le , mise a jour le
LaToileScoute 2001-2017

Tags associés

Vos réactions

(0)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 vote

Les Auteurs

SebF

Scout depuis quelques années, j’ai compté avoir campé sous la tente en camp scout l’équivalent de près de 2 ans complets. Oui plus (...)

SebF sur Google+ En Savoir +

Qui sommes nous ?

LaToileScoute n'est pas une association de scoutisme. LaToileScoute est une association au service du scoutisme, de ses membres et de ses associations.

Encore + de LTS

Galaxie LaToileScoute

Réseaux sociaux

Smartphones