Huitpat

LaToileScoute

LaToileScoute.net

Camper & Randonner / Orientation / Navigation / Les règles de priorités en voile

Les règles de priorités en voile

Comme sur la route, sur les bateaux à voiles ont aussi leur code de conduite.
Il y a de nombreuses règles, cet articles te présente les plus importantes.


Toutes les informations données de cet article sont issues du RIPAM, le Règlement International pour Prévenir les Abordages en Mer. C’est en quelque sorte la Bible du marin.

Dans cet article, ne sont présentés que les principales règles de navigation. Si tu veux connaître la totalité des règles, reporte-toi au RIPAM. 
Voici le lien vers une édition PDF du RIPAM.

Le RIPAM (COLREG pour nos amis outre Manche) ne s’appliquant qu’a partir du moment où il y a risque de collision, l’un des meilleurs moyen pour éviter d’utiliser ces règles, c’est d’éviter de ce mettre dans des situation où on à besoin de les appliquer. Donc un bon skipper anticipera suffisamment en avance sa manœuvre pour être tranquille.

Les navires par ordre de privilège

Certains navires sont privilégiés sur d’autres. Les navires non-privilégiés doivent s’écarter des premiers.

1. Les bateaux les plus privilégiés sont ceux non-maître de leurs manœuvres. Par exemple, un cargo ayant sa machinerie ou son gouvernail cassé.
2. Les bateaux à capacité de manœuvres restreintes. Les dragueurs, baliseurs… par-exemple.
3. Les bateaux handicapés par leur tirant d’eau, tous les gros navires.
4. Les bateaux en train de pêcher.
5. Les voiliers
6. Et les moins privilégiés sont les bateaux à moteurs (ex : canots pneumatiques motorisés, yachts, vedettes…). Ils doivent s’écarter de tous les bateaux cités plus haut.

Privilèges en bateau à voile

Sur un navire, on parle de Bâbord et Tribord. Le bâbord d’un navire est sa gauche quand tu le regardes vers l’avant et tribord droite.
Quand le vent souffle du côté tribord de tes voiles, c’est que tu es tribord amure. A l’inverse, quand il souffle à gauche de tes voiles, tu es bâbord amure.

Quand on est sur des amures différentes :
En cas de croisement, le voilier tribord amure est privilégié. C’est à dire que le bateau bâbord amure doit s’écarter.

Sur cette image, le bateau à droite est tribord amure (le vent vient sa droite), il a donc le privilège sur le bateau avec la voile rouge (qui est bâbord amure).
Le bateau de gauche doit donc se dérouter ou/et ralentir afin de ne pas gêner celui de droite qui est privilégié.


C’est exactement le même principe si les bateaux se font face. Le bateau bâbord amure doit s’écarter.

Conseil : Généralement quand on s’écarte on abat (on tire la barre vers soi), comme ça on ne risque pas de se retrouver arrêté face au vent sur la route du bateau privilégié.
Pour tout comprendre aux allures de voiles, lis cet article :

  • Les allures en voile

    En navigation à voile, tu as plusieurs allures. Ton allure dépend du cap de ton bateau par rapport au vent. Pour bien comprendre cet article, (...)

Quand on est sur la même amure :
Il y a deux cas de figures. Soit le bateau de derrière est engagé ou non. Engagé, ça veut dire que la pointe de sa proue dépasse la poupe (l’arrière) du bateau de devant.


Dans ce premier cas, la proue ne dépasse pas. Le voilier de devant est privilégié. Il est libre dans ses manœuvres, il peut virer de bord ou empanner sans attendre que le voilier de derrière le dépasse.
Conseil : C’est ce qu’il se passe en régates de voile, dans la vie courante on attend que le voilier de derrière passe par courtoisie.


Dans ce cas de figure, le voilier de derrière est engagé. Le voilier le plus proche du vent devient privilégié. Ici c’est le premier voilier est donc privilégié sur le second.

Règles générales :

  • Temps que cela ne nous met pas en danger, on doit venir en aide des d’autres bateaux en détresse.
  • On doit éviter le contact (abordage) entres deux bateaux si cela est raisonnablement possible.
  • Les skippers doivent assurer une veille (auditive ou visuelle) tout le temps. En particulier si la nuit ou lorsque la visibilité est réduite.
  • A partir du moment où tu as le moteur de ton voilier allumé (en compléments des voiles ou non), tu dois suivre les règles des bateaux à moteurs.

Les fonds des mers sont remplis de bateaux privilégiés

Même si vous êtes privilégiés sur un autre bateau, restez attentifs et préparez-vous à faire une manœuvre, peut-être qu’il ne vous a pas vu. Ce serait bête d’avoir un abordage…

Pour finir, une vidéo de deux bateaux qui pensaient être prioritaires et qui n’ont pas voulu s’écarter. Voici le résultat :


SOURCES :
FFVoile : http://asso.ffv.fr/ligue-idf/Actions-courtes/Journee%20Arbitrale%202012-a/15%20RIPAM.pdf
Shom : RIPAM
Crédits photos : Patrick Balas
Page créée le , mise a jour le
LaToileScoute 2001-2017

Vos réactions

(0)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Les Auteurs

Jacques MORIN

Je suis un gars qui aime bien le scoutisme et me moquer des scouts. Mon parcours est assez classique : scout depuis mon plus (...)

En Savoir +

Qui sommes nous ?

LaToileScoute n'est pas une association de scoutisme. LaToileScoute est une association au service du scoutisme, de ses membres et de ses associations.

Encore + de LTS

Galaxie LaToileScoute

Réseaux sociaux

Smartphones