VERSION BETA
Donne ton avis !

Les règles de priorités en bateau à moteur

Que tu sois sur un canot motorisé ou voilier, à partir du moment où tu allumes le moteur, tu dois suivre des règles spécifiques. Nous te les détallions ici.

Cet article vient en complément des règles de priorités en voilier :

Lire aussi :

Les règles de priorités en voile

Comme sur la route, sur les bateaux à voiles ont aussi leur code de conduite. Il y a de nombreuses règles, cet articles te présente les plus (...)

Utiliser le moteur ?

Sans permis bateau, tu as le droit de conduire des navires ayant un moteur de 4,5 kWts maximum. Soit moins de 6 chevaux.
A partir de 6 chevaux, il te faut un permis bateau spécifique. Il existe de nombreux types de permis selon si tu navigues sur des eaux intérieures ou sur la mer.

Les marques et feux

Dès que tu allumes le moteur de ton voilier, tu dois allumer les feux et installer les marques.

Pour rappel, sur un voilier (sans moteur) tu dois avoir les feux de routes et de poupes allumés la nuit ou lorsque la visibilité est réduite. (Quand il y a de la brume par-exemple).
Le reste du temps, tu n’as pas de feu ou marque particulière à mettre.

Quand le moteur de ton voilier est allumé, tu dois mettre un cône vers le bas à l’endroit le plus visible. (Sur l’étai ou les haubans si le génois est encore hissé).
La nuit, tu dois allumer le feu de tête de mat, le feu de poupe et les feux de routes.

Les privilège en bateau à moteur

Quand tu navigues au moteur (même si les voiles sont encore hissées) tu dois suivre la réglementation spécifique aux bateaux à moteurs.
Tu n’as donc plus aucun privilège : même si tu es tribord amure, tu dois t’écarter de tous les voiliers. (Et bien-sûr tous les bateaux privilégiés).

Se croiser en bateau à moteur
Quand les deux bateaux à moteurs se font face, les deux doivent s’écarter en tribord.

Se croiser en règle générale
Le bateau à droite est privilégié (priorité à droite). Le bateau qui n’a pas le privilège doit s’écarter.

Rattraper un bateau
Le bateau de tête est privilégié, le bateau rattrapant doit s’écarter suffisamment pour ne pas gêner le bateau de tête. Cette règle s’applique que soit le type de navire, privilégié ou non.

Croiser un voilier ou un bateau privilégié
La priorité à droite n’existe plus, le bateau à moteur doit s’écarter du second navire.

En cas de doute sur les manœuvre d’un autre bateau, tu peux faire 5 sons brefs à la corne de brume.
Le second bateau ne répondra par 1 bref s’il tourne en tribord, 2 brefs s’il va en babord et 3 brefs s’il bat en arrière.

Lire aussi :

Tout savoir sur les signaux marins

Afin de communiquer entres bateaux sur ses intentions de manœuvres ou lors que la visibilité est mauvaise, les marins utilisent des signaux visuels (...)

PS

Sources :
Culture Maritime : https://www.culture-maritime.com/fr/page-se3_cours.xhtml

Crédits Photos : Patrick Balas

Publié le (mis à jour le )