VERSION BETA
Donne ton avis !

Les scouts mobilisés après Irma

Les Scouts et Guides de France ont un groupe scout implanté sur l’Ile de Saint-Martin. Très vite, ils se sont renseignés et ont pris contact : comment aider ?

Nous te décrivons l’action scoute sur place mais dès à présent, note que tu peux donner de l’argent :
Pour donner c’est par ici >>>

Soit personnellement, soit tout simplement par une action collective :

  • une action simple pour un groupe local ou une unité peut être de collecter de l’argent auprès des gens, à verser ensuite à cette cagnotte nationale.
  • Si ton camp a fait un peu de rab, tu peux décider de donner ce petit rab.
  • Ou en cette période de rentrée compliquée, chaque groupe scout peut aussi décider de débloquer une petite centaine d’Euros pour aider à cette cagnotte. C’est indolore sur le budget de la plupart des groupes. Si 10% des groupes scouts en France le font, la cagnotte est largement dépassée.

A Saint Martin et Saint Barthelemy : d’abord l’urgence

Les Scouts et Guides de France sont implantés sur l’Ile de Saint Martin. Immédiatement, les structures nationales comme les voisins de Martinique et Guadeloupe ont cherché par tous les moyens à avoir des nouvelles des scouts sur place. Dès le 7 septembre, les nouvelles arrivent : pas de victimes, beaucoup de familles avec des problèmes de logement. Soulagement.

Rapidement, les Scouts et Guides de France de Martinique et Guadeloupe participent à l’élan solidarité lancée sur leurs îles voisines : collecte de vêtements, acheminement de vivres, etc.

Les Scouts et Guides de France se coordonnent avec leurs voisins scouts britanniques et néerlandais pour les îles de Saint Martin, Saint Barthelemy mais aussi d’Anguilla.

Une chose va compliquer le jeu : la Guadeloupe et la Martinique passent en alerte rouge à cause de la menace de l’ouragan Maria.

L’après à court terme : loger, nettoyer

C’est l’action en cours. Partenaires de l’association « SOS Attitude », les scouts vont aider à monter des structures de toiles pour loger les habitants. 150 tentes sont sur le trajet entre la métropole les îles sinistrées. Elles sont, à ce jour du lundi 18 septembre, arrivées à Pointe à Pitre, dans un container, prêtes à être envoyées à Saint Martin, en attendant la fin de l’évaluation des besoins.

Cette évaluation s’est faite avec avec l’aide des scouts locaux. Leur connaissance du terrain est d’une grande aide pour aider SOS Attitude.

En attendant les décisions de déploiement, les scouts de Saint Martin se sont formés au montage de ces tentes spéciales pour les situations d’urgence :

L’après à long terme : reconstruire

Ils appellent également à la mobilisation de sa branche ainée l’été prochain : les compagnons Scouts et Guides de France sont nombreux chaque été à partir à l’étranger pour des actions de solidarité. Les Scouts et Guides de France, avec le soutien de ses territoires locaux de Saint Martin, Guadeloupe et Martinique, avec les scouts britanniques et néerlandais, vont organiser cet été des camps chantiers pour participer à la reconstruction dans les 3 parties de l’île.

Avec les bras bénévoles scouts Les Scouts et Guides de France lancent un appel au dons, intégralement et directement versés aux opérations.

Marie Mullet, Présidente des Scouts et Guides de France, lance un message de fraternité aux habitants et scouts de Saint Martin. Elle relaie l’appel au don lancé par les Scouts et Guides de France.

Le rôle des scouts en situation d’urgence

Partenaires de l’UNHCR, ayant modifiés la méthode scoute pour inviter à prendre part à la communauté, l’OMMS? a au fil du temps clairement défini le rôle des scouts dans une situation d’urgence :

  • Aux plus grands, s’ils sont compétents, l’action directe sur place. Certains pays ont même des équipes spécialisées dans les catastrophes naturelles (en Amérique du Sud en particulier).
  • S’ils n’ont pas de compétences en situation d’urgence, les plus grands peuvent soutenir la logistique des services d’urgence. Ca a été par exemple l’action des scouts portugais pendant les incendies de cet été : soutenir le moral, gérer l’intendance, fournir « les bras » pour toutes les actions qui en ont besoin, sous la direction des services ou associations spécialisées.
Lire aussi :

Feux de forêts au Portugal : les scouts anges gardiens des pompiers et des (...)

Depuis le 17 juin, une série de feux violents ont éclaté dans le centre du Portugal. Ils ont tué ou blessé plus de 100 personnes. Plus de 1700 pompiers (...)

  • Tous peuvent collecter des dons en nature ou en argent pour soutenir l’effort d’urgence.

La force du scoutisme en situation d’urgence tient en la capacité à la débrouille et à l’excellente connaissance du terrain. Géographiquement mais aussi des gens, avec un réseau local souvent très bien établi. Nombreuses sont les ONG qui font appel aux scouts pour ces raisons : en Haïti, ou lors de l’épidémie d’Ebola en Afrique.

Lire aussi :

Les scouts appelés à l’aide par la MINUSTAH et le gouvernement haïtien

La MINUSTAH demande l’aide des scouts Lors d’une réunion qui s’est tenue à Port-au-Prince le 23 janvier dernier, la mission des Nations-unies pour la (...)

Lire aussi :

Ebola, la mobilisation des scouts

L’esprit de service des scouts et des guides est toujours bien vivant, même contre une épidémie comme celle d’Ebola. Une page Facebook a été créée (...)

Mais surtout, l’action scoute se place dans l’après :

  • l’après immédiat : aider à nettoyer, passer du temps avec les sinistrés, amener nos sourires quand les gens ont envie de pleurer.
  • l’après à plus long terme : aider à reconstruire.
Lire aussi :

Les scouts en aide aux sinistrés des inondations

Le mois de juin 2013 a été marqué par de fortes crues dans le Sud-Ouest de la France. Plusieurs groupes Scouts et Guides de France se sont mobilisés (...)

Publié le (mis à jour le )