VERSION BETA
Donne ton avis !

Tourisme humanitaire : la vraie fausse pitié

En mars 2016, nous te traduisions un article du New-York Times.

Lire aussi :

Le dilemme du volontouriste

Les occidentaux qui viennent aider un pays à se développer pendant leurs vacances aident-ils réellement quelqu’un ? Voici la question soulevée dans (...)

Libération aborde à son tour le sujet du tourisme humanitaire. Là encore, aucune critique sur les actions scoutes existantes de nos branches ainées, mais il permet d’alimenter le débat et de réfléchir à la portée réelle de son action. Il aide aussi à évaluer la structure d’accueil, si elle a une portée réelle sur le quotidien, ou si elle concurrence les habitants, voire contribue à l’entretien de la misère locale.

Cet article très intéressant, même si il est peut-être moins percutant que l’article du New York Times, est à lire sur le site de Libération

Copie conservée ici pour archive ou pour inviter au débat les scouts ainés (compagnons, routiers?, ainés) lors d’une réunion.

Publié le (mis à jour le )