Huitpat

LaToileScoute

LaToileScoute.net

Animer / Secrets de chefs scouts / Un camp réussi / Trouver un lieu de camp scout inédit et magique

Trouver un lieu de camp scout inédit et magique

La méthode routard ... et un peu geek !

Vous êtes des dizaines à user de tous les réseaux possibles, d’amis en amis, de Cercle Scout en pages de groupes, pour trouver un lieu de camp. Mais sachez-le, les meilleurs lieux de camps sont conservés jalousement. On ne lâche habituellement que ses lieux de camp plan B, sauf à des personnes de grandes confiance.


Le lieu de camp idéal

Il a des détails pratiques comme l’eau pas trop loin, un cadre idéal, parfois même des perches à volonté. Ca c’est le côté matériel. Mais souvent, la magie du lieu de camp tient à la magie de la relation avec le propriétaire, avec les gens du coin. Et ça, ça ne se communique pas. Ce n’est pas qu’on ne veut pas, mais on s’engage au nom de l’autre maitrise qu’elle sera parfaite. Impossible si on ne la connait pas parfaitement. Le lieu de camp n’est pas juste un bien de consommation ou poser ses tentes, c’est un terrain de rencontre.

C’est ce genre de lieu de camp qu’on te propose de trouver.

Un lieu inédit, avec des gens qui découvrent les scouts, c’est l’occasion d’une rencontre inoubliable à niveau égal : chacun découvre l’autre. Pour toi, c’est aussi un lieu sans risque de tomber sur des anciennes toilettes sèches (feuillés ou titas selon le mouvement), du bois à profusion, etc !

Juste pour te faire saliver, voici le résultat de la méthode sur quelques camps :

  • un splendide lieu bois/champ à 2km d’un lac, coupe de bois illimitée,
  • un lieu dans une superbe clairière, coupe de bois illimitée,
  • un lieu au dessus du lac du Bourget avec une vue qui te donne envie de te lever le matin.
  • un lieu de camp dans les vignobles avec arbres morts secs, droits, encore sur pieds (des perches debout en gros), rivière au milieu.
  • un lieu de camp au fin fond des montagnes slovènes, avec un contact incroyable avec la population locale (oui ça marche aussi à l’étranger).

Une méthode éprouvée, depuis des dizaines d’années

… mais un peu oubliée avec la facilité apparente du net.

Nous te présentions dans cet article plusieurs méthodes pour trouver le lieu que tu veux :

  • Comment trouver un lieu de camp scout

    Chaque année, il y a ce moment terrible, où il faut à nouveau accepter l’évidence. Il va falloir commencer à chercher un lieu de camp ! Certains (...)

Nous allons te présenter la méthode ultime, la méthode ROUTARD … et un peu geek pour au moins le début !

Cette méthode est utilisée depuis de très nombreuses années, depuis avant même Internet. Nous l’expliquions déjà en 2004 avant de perdre la fiche au cours d’un changement de serveur (oups !). Elle permet de coupler découverte du lieu de camp, reconnaissance, bon week-end sympathique à l’aventure en maitrise, voire avec des jeunes pour les unités avec ados. Bref, que du bonheur.

Elle ne coûte pas grand chose, si ce n’est une virée en voiture. Ce sont des frais normaux de camp qui passent sur le budget de camp. Cela coûte un peu de temps. M’enfin, vu le week-end en vue, en général, on en redemande !

1. Choisir un endroit sur la carte … de France

Tu as une idée du lieu ? OK, changes-en. As-tu remarqué que 80% des unités scoutes rêvent toutes de camper dans à peine 20% de la France ? Ose l’authentique et l’atypique, des tas de départements ne voient quasiment jamais de scouts. Ils regorgent de lieux magiques, perdus au milieu de la pampa, en bord de rivière ou de lac, avec des étoiles dans le ciel par milliers, et des gens ultra sympathiques pas loin, pas blasés de voir « encore des scouts ».

Aujourd’hui, avec le numérique, c’est magique, il existe Google Maps qui te permet de repérer des coins sympas avec sa vue satellite, complété de Street View qui est passé un peu partout. Alors fais-toi plaisir, passe quelques heures à rêver, à te balader vu d’en haut, repère des zones avec des bois, des prés, de la belle verdure, des fermes isolées, des châteaux. Une opération possible à faire avec tes scouts !

Les plus warriors d’entre nous fileront directement à l’étape 4 sans passer par les 2 et 3.

2. Trouver un premier contact à distance

Tu as repéré une zone ? Alors il te faut un contact car il va falloir t’infiltrer dans le « réseau », dans la matrice. Pas celle du net. Celle des relations entre les gens sur place.

Premier point d’entrée : le curé pour les scouts catholiques, la mairie pour tous. Le contact ne se fait pas par mail, MP Facebook ou autre, ça ne fonctionne pas. La seule solution est le téléphone, la rencontre physique par la voix, qui montre ton sourire et ta sympathie, bref, quelqu’un à qui on veut faire confiance.

Tu expliques ta recherche :

Bonjour (Monsieur, Madame), nous sommes les scouts [indiquer ton mouvement] et nous aimerions venir camper cet été dans votre région. Pour cela, nous cherchons un propriétaire ou une commune qui accepterait de nous prêter un bout de champ. La mairie pourrait-elle nous aider dans cette démarche ?

Ne soit pas trop exigeant sur ton lieu à ce niveau là, avec des milliers de questions : ton but est d’avoir un contact pour un premier terrain, tu verras que ce n’est probablement pas ton lieu définitif.

La suite consiste à obtenir soit directement un terrain de la mairie, soit plusieurs adresses de propriétaires à appeler. Le plus souvent, les terrains communaux sont en prêt aux agriculteurs, il faudra donc les appeler.

Tu as mis ton pied dans la matrice des relations locales.

La variante du copain sur place

Si tu as un copain sur place, même non scout, tu as déjà un pied dans le réseau des « gens du coin ». Passe le voir, il t’introduira auprès des gens sur place et t’aidera à choisir ce que tu veux.

3. Contacter l’agriculteur ou le propriétaire

Tu expliques clairement que tu appelles de la part de la mairie (si on t’a donné un nom à la mairie, c’est encore mieux). Si le propriétaire te dit qu’il n’a rien, demande lui s’il ne connaitrait pas quelqu’un qui pourrait nous aider, et prends alors contact avec cette personne … en disant que tu appelles du propriétaire précédent. On ne dit jamais « OUI » à un inconnu au téléphone. Par contre, recommandé par quelqu’un c’est différent.

Au final, ainsi, en allant de personne en personne, tu obtiens un terrain au téléphone. Nous te le redisons : ne te focalise pas trop sur l’aspect du terrain, de toute façon, les gens ne comprennent pas trop ce qu’on désire. Et en vrai, tu ne retiendras peut-être pas celui-là. Mais tu as déjà un lieu « pas parfait mais pas si mal ».

4. GO sur place : la reconnaissance de camp

Pratique plus ou moins encore conservée par les unités, nous la recommandons vraiment. Elle permet de blinder sa préparation de camp. Si en plus tu l’organises avec quelques jeunes (les plus anciens par exemple), tu leur offres un week-end inoubliable d’aventure, valorisant, avec leurs chefs.

Si tu as ton contact, file directement le rencontrer et regarde le lieu de camp. S’il te convient, tu peux passer cette étape.

Si le lieu trouvé n’est pas parfait, maintenant que tu es sur place, tu peux expliquer plus facilement le truc de tes rêves, en montrant des photos par exemple de tes camps précédents. Et alors continuer cette étape.

Si tu arrives en warrior sans idée de terrain comme dans le cas précédent, profite de visiter la commune, de repérer le terrain qui te plait, vu d’en bas, sans la vue satellite.

Demande alors à qui le terrain appartient. Va voir ce propriétaire en chair et en os avec ton plus beau sourire et explique ton projet. A priori, le terrain est à toi. Et oui, c’est aussi simple que ça dans la vie réelle : il suffit souvent de demander physiquement.

La présence de tes jeunes augmente sérieusement tes chances.

Par contre, un comportement de kikoo déplacé en voiture même à des kilomètres de là les diminue fortement. Oui : tout se sait tôt ou tard dans ces villages. Si ton propriétaire s’entend dire « Ah tu as accepté ces jeunes ? Nan mais tu es sûr, on les a vu faire des dérapages la musique à fond, tu ne devrais pas ! », probable qu’il te lâche. Et là, non seulement tu échoues, mais tu peux aussi changer de zone géographique de plusieurs (dizaines de) kilomètres !

5. Scelle le contrat dans le marbre de l’amitié

Il y a parfois des formulaires à remplir, fais-le parce que c’est nécessaire pour ton dossier. Mais il y a beaucoup plus efficace.

Quand les gens t’ont dit oui, file dans ton coffre, et offre leur une belle bouteille de vin, ou toute autre spécialité de chez toi, en premier remerciement. Ça crée la convivialité, et après, c’est à la vie à la mort avec le propriétaire. On est comme ça en France. A l’étranger aussi d’ailleurs avec le vin français.

Ne te moque pas du propriétaire. C’est un premier contact, alors c’est un beau cadeau. Raisonnable en prix mais pas Eco+ non plus !

6. Entretiens le lien jusqu’à ton arrivée

On se rend compte sur le Cercle Scout que des lieux de camp oublient parfois ta venue. Pour te protéger de cette mésaventure, trouve des prétextes pour appeler à plusieurs reprises d’ici le camp, genre une fois par mois. Les derniers appels ont lieu :

  • Au plus tard 2 semaines avant ton départ.
  • Quelques jours avant, par exemple pour préciser l’heure de votre arrivée.

Idées de prétextes en vrac : « on me demande s’il y a du tri sélectif » « vous avez un docteur à me conseiller ? » « vous connaissez des gens pour faire dormir mes jeunes juste une nuit ? ». Même si tu as les réponses par ailleurs, cela permet de garder le contact.

Oui, retiens bien, dans tout ça, il n’y a pas de contact par mail. Trop lent, trop impersonnel, trop de doutes quand la personne ne répond pas.

Et crois-moi, ton lieu trouvé ainsi, tu ne voudras à ton tour pas le partager, sauf à de très bons amis. C’est d’abord une histoire de confiance et d’amitié.

Il est des histoires avec des propriétaires qu’on n’oublie pas

Bonus : et à l’étranger ?

Ça marche pareil ! Et pour un peu que tu aimes l’aventure, prends un vol low-cost, trouve une voiture low-cost et offre toi un week-end sur place pour ce même type de recherche.

La toute première étape, avant de décoller, est de trouver un contact sur place, scout ou pas. Le fait qu’il parle la langue et que ce soit une personne du coin t’ouvrira un tas de portes.

Pour trouver ce contact, parles-en partout, et tu découvriras souvent que des parents connaissent quelqu’un qui connait quelqu’un … et paf, tu l’as. Pour trouver un scout, c’est assez facile. Tu peux passer par ton association scoute, mais c’est souvent assez long. A l’heure du 2.0, tu peux aussi trouver la page Facebook de l’association scoute sur place, tu regardes qui commente les messages et quand sa tête te revient, tu le contactes en disant tout pareil qu’au maire cité plus haut [Attention à avoir un profil Facebook bien clean et présentable, hein, bonus avec de belles photos de tes scouts ;) ].

Et ensuite, tu passes le voir. Les personnes étrangères (mais comme nous en France), ne lâchent pas des contacts facilement à des gens qu’ils ne connaissent pas. Une fois sur place, ça change tout. Mes lieux en camp à l’étranger ont presque toujours été trouvés par cette méthode, parfois par des liens de relation compliqués, mais toujours avec succès !

Reconnaissance de camp en Slovénie, difficile

Page créée le , mise a jour le
LaToileScoute 2001-2016

Vos réactions

(3)

Vos commentaires

  • , par Davidts Louise En réponse à : Trouver un lieu de camp scout inédit et magique

    Cher,
    Je suis cheftaine de Scoutisme Belge. Notre groupe est de Roulers, Flandre occidentale.
    Je suis cheftaine d’un groupe de jeunes entre 12 et 15 ans.
    Chaque année, nous faisons le camping pendant une dizaine de jours en periode des vacances scolaire en été.
    Pour cela, nous sommes à la recherche d’un terrain / un champs dans votre région. Pas de camping.
    Nous sommes à la recherche d’un terrain / un champs pour une période de 10 jours entre le 10 et le 24 Juillet 2017.
    Un terrain où nous pouvons mettre nos tentes. : Environ 6 tentes. 4 tentes pour les enfants (dormir), 1 tente pour les chefs et 1 tente pour faire la cuisine.
    Nous sommes à la recherche d’un endroit situé pas loin de l’eau ( fleuve,rivière, ruisseau, petit lac,…) peut-être près d’une forêt ou un endroit ombragé .
    En outre, il serrait agréable si nous pouvions avoir la disponibilité d’un réservoir d’eau potable ( à paier ou pas) .
    Et éventuellement le raccordement au réseau d’électricité. (câble électrique)
    Pouvez-vous nous aider avec quelques adresses ( et adresses e mail) des personnes (par example paysans ) dans votre région qui peuvent nous recevoir.
    Veuillez agréer

    Louise Davidts
    Beversesteenweg 369
    8800 Roeselare
    Belgique
    Tel 00 32 51 69 00 30

    • , par kermabon En réponse à : Trouver un lieu de camp scout inédit et magique

      bonjour mademoiselle Davidts.
      les scouts et guides de france disposent de deux bases en bretagne (france)dont chacune reprends les éléments recherchés (près de rivière ou étang forêt et mer) si vous êtes intéressée contactez moi je vous adresserai les fiches de présentations.

      amitiés scoutes grizzly

    Répondre à ce message

  • , par jeremy En réponse à : Trouver un lieu de camp scout inédit et magique

    Bonjour, merci pour cet article fort utile. Je suis friand de lieux insolites et authentiques. Où sont ces 80% de la France où les scouts ne campent pas ? J’y mènerai ma tribu illico l’an prochain :)

    Salut amical scout !

    Répondre à ce message

  • , par george En réponse à : Trouver un lieu de camp scout inédit et magique

    Bonjour,

    Je suis cheftaine moussaillons dans le groupe marin St Erasme (Albigny-Sur-Saône) et je souhaite savoir si vous connaissez un lieu pour camper près du lac d’Annecy. Nous souhaiterions faire vivre à nos moussaillons de la navigation au cours de leur camp et nous avions penser à Annecy (pas trop loin de Lyon avec un esprit « marin »).
    J’ai pu voir que vous avez été chef là-bas, c’est pourquoi je me tourne vers vous !

    Je vous remercie d’avance !

    Emma

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 vote

Les Auteurs

SebF

Scout depuis quelques années, j’ai compté avoir campé sous la tente en camp scout l’équivalent de près de 2 ans complets. Oui plus (...)

SebF sur Google+ En Savoir +

Chamois

Ancien Scout puis Pionnier? à la 6e St Brieuc. Ancien chef scouts à Annecy-Le-Vieux. Ancien chef pionniers à (...)

En Savoir +

Qui sommes nous ?

LaToileScoute n'est pas une association de scoutisme. LaToileScoute est une association au service du scoutisme, de ses membres et de ses associations.

Encore + de LTS

Galaxie LaToileScoute

Réseaux sociaux

Smartphones