Camp d’été en tentes surélevées des pionniers d’Annecy (St-Maurice)

Scouts de France

Cet été nous avons fait un camp de trois semaines dans le Jura. Ce camp était pour nous l’accomplissement de l’entreprise menée pendant l’année. Pour ne pas partir à 8 nous avons décidé de nous jumeler avec le poste de Genas-Chassieu.

Nous avons tout d’abord commencé par un camp itinérant entre Frangy (Haute-Savoie) et le lieu de camp. Soit cinq jours de marche à travers l’Ain et le parc naturel régional du Haut-Jura. Un parcours pluvieux sur la fin mais qui ne nous a pas empêchés de rallier le lieu de camp. En tout 75 km à travers des paysages sublimes (pertes de la Valserines, combes du Jura …)

Tente surélevée

Exemple de tente suspendue

Arrivés là bas nous avons commencé nos installations. Notre objectif était de suspendre nos 5 tentes et notre table dans les arbres. Mission accomplie puisqu’au bout de 2 jours nous dormions dans nos lits de ficelle entre 1 et 3 m 50 de haut et qu’au bout de 7 jours une grande plate-forme de 15 m sur 10 était fixée dans les arbres à une hauteur variant de 1 m à 4 m 50. Sur cette plate-forme : notre grande table.

Durant ces 7 jours nous n’avons pas fait que monter tables, plate-forme et tentes. Nous avons aussi monté les autres installations et répété notre spectacle. Et oui car trois de ces sept jours ont été consacrés à notre spectacle de théâtre ; en effet après quelques répétitions nous avons donné une représentation à Genas, et le 23 Juillet au soir, nous nous mettions en route pour Annecy. En effet le 24 Juillet notre bonne ville accueillait près de 400 pionniers pour ce grand festival de rue. Toute la journée nous avons donné des représentations devant un public nombreux. Notre spectacle était en trois parties : des sketchs, un mime des 2 minutes du peuple et une biographie de Baden Powell. Un souvenir inoubliable que cette « Ville en scène ».

Ville en Scène

Notre spectacle à Vile en scène…

Le 25 Juillet, 7e jour du camp fixe donc (et 12e du camp), retour à Bellecombe pour mettre le dernier coup de main à la plateforme.

Le reste du camp a lui aussi été bien occupé. Nous avons réalisé un grand chantier de débroussaillage, fait un grand jeu avec le poste de Mazamet-Aussillon et donné d’autres représentations de notre spectacle. N’oublions pas non plus l’explo, le concours cuisine, une partie de bowling (pluie oblige !) et bien d’autres souvenirs encore.

Et puis est arrivée l’heure des adieux… et du bain ! A l’année prochaine !

Publié le (mis à jour le )