Choisir son couteau de poche

Acheter un couteau de poche est souvent compliqué, cet article te donnera des pistes pour bien le choisir.

Un couteau de poche doit être avant tout utile, c’est à dire fonctionnel quand on en besoin.

Voici quelques critères de sélection pour un bon couteau de poche.

Le prix

Trop cher, tu n’osera pas le sortir, de peur de l’abîmer ou de le voir disparaître. A l’inverse, si ton couteau est trop bon marché, il cassera vite, ou tu peux aussi te blesser.

Le bon prix est celui qu’on est capable de perdre. On trouve de très bons couteaux pour moins de 20 €.

Le poids

Trop lourd, il déformera la poche et on aura tendance à le laisser dans le sac, ce qui le rend inutile.

Au dessus de 50 g ça devient assez lourd.

La lame

Il existe essentiellement deux types de lames :

  • Carbone  : Facile à affûter, peut rouiller au contact de l’eau, idéal pour la taille du bois etc. C’est typiquement la lame de l’Opinel.
  • Inox  : Difficile à affûter, ne rouille pas, plus cher, idéal pour manger et cuisiner. C’est typiquement la lame du couteau suisse.

Le crantage (le fait d’avoir des dents) facilite la découpe de cordage, mais pas celle de nourriture.

La taille

Une lame trop grande rend le couteau trop volumineux et ne se fait plus oublier. Au contraire avec une lame trop petite, le couteau est inutilisable.

Une lame d’environ 7 cm est une bonne moyenne.

Les fonctions

Un couteau sert avant tout à couper, d’autres fonctions comme l’ouvre-boites ou le tire-bouchon peuvent être utiles. Si il y a trop de fonctions, le couteau devient moins pratique, lourd et trop volumineux.

Le verrouillage

Avec un verrouillage, le couteau peut sembler plus sûr, sans, il ne rentre pas dans la catégorie « couteau à cran d’arrêt » il y a donc moins de chance de se le faire confisquer.

Le design

Au plus simple au mieux. Attention au design trop guerrier qui risque de t’empêcher de le sortir.

Suggestions

L’Opinel

l’Incontournable. Son manche en bois le rend très confortable bien que volumineux. Sa lame fine est un atout pour la cuisine, un peu moins pour les travaux plus rude. A moins de 10€, il ne faut pas s’en priver.

L’opinel à bout rond est séduisant pour les enfants. Mais avec deux inconvénients :

  • passé 10 ans, l’enfant va négocier sans fin de passer à un couteau pointu « comme les grands »
  • le bout rond est affuté tout du long du « rond ». Il peut donner une fausse impression de sécurité. Le pointu pique vite, et on comprend vite que ça pique ;)

On lit régulièrement sur Le Cercle Scout, notre groupe Facebook, que la qualité du bois des Opinel en couleur serait inférieure à celle des traditionnels. C’est un point de vigilance pour qui a l’habitude de taper sur le bout pour l’ouvrir (tout le monde).

Le Douk-douk

Le méconnu. Ce couteau fin, léger et robuste s’oublie dans la poche. A moins de 20€ on n’a pas peur de l’utiliser. Son système à ressort lui permet de rester ouvert sans verrouillage. En acier, il ne rouille pas si bien entretenu, sinon éviter les milieux humides.

Le Couteau Suisse

Le Multi-Fonctions. Si les fonctions (Tire-bouchon, Ouvre-boites, …) sont son atout, il faut faire attention à ne pas en avoir trop. Plus cher que les autres il a tout de même sa place si on cherche à être polyvalent.

Le Spatha - Petzl

Le technique. Particulièrement adapté à la voile ou l’escalade avec une lame inox crantée. Il est facilement transportable (mousquetonable) et s’ouvre aisément avec des gants.

Le Morakniv

C’est l’Opinel du suédois mais en plus grand, plus solide. Il est vendu avec sa petite pochette plastique. Il coupe très fort (autant qu’un Opinel neuf) et ne s’ouvre pas, ce qui le rend solide et agréable en prise en main. Il coûte moins de 15€.

Sa version longue est inadaptée pour des enfants de moins de 12 ans, mais les familles suédoises offrent à leurs enfants, même très jeunes, la version un peu plus chère (25€) à lame courte. Ca ressemble à un couteau à huitre mais ça tient bien en main et évite des gestes trop brusques avec la lame.

Lire aussi :

Opinel ou Couteau Suisse ?

Opinel, Couteau Suisse ou Laguiole ? Et il y en existe moult encore ! Le couteau de poche est l’outil indispensable de tout scout… mais lequel (...)

PS

Sources photos : les photos des couteaux proviennent des marques respectives.

Publié le (mis à jour le )