VERSION BETA
Donne ton avis !

Code Morse

Inventé en 1838 par Samuel Morse, peintre et physicien Américain, le morse a été très utilisé notamment avec l’avènement de la télégraphie. Il a beaucoup servi dans les moyens de communication radios (militaires marine, etc …), et servait de moyen d’appel de secours en mer.

Sur ce dernier point, le code morse a officiellement été abandonné en 1999, au profit du système satellitaire de sauvetage international, GMDSS (Global Maritime Distress and Safety System).

Il n’empêche, en bord de mer, il reste très connu. Si tu fais un jeu en bord de mer ou sur mer, n’utilise jamais le SOS, qui pourrait être interprété comme réel appel de secours.

Le code morse est fondé sur l’utilisation de « traits » et de points. Ce code est pratique car il peut être utilisé de manière auditive, visuelle (lampe), ou électrique :

Un trait dure trois points. On sépare les différents signes d’une lettre par la durée d’un point, les différentes lettres par la durée de trois points et les différents mots par la durée de sept points.

Cette page présente un résumé des symboles ainsi que les moyens les plus courants de retenir et d’utiliser ce code.

L’alphabet

A • –
B – • • •
C – • – •
D – • •
E
F • • – •
G – – •
H • • • •
I • •
J • – – –
K – • –
L • – • •
M – –
N – •
O – – –
P • – – •
Q – – • –
R • – •
S • • •
T
U • • –
V • • • –
W • – –
X – • • –
Y – • – –
Z – – • •
. • – • – • –
 ? • • – – • •
 ! – • – • – –
@ • – – • – •

Les chiffres

0 – – – – –
1 • – – – –
2 • • – – –
3 • • • – –
4 • • • • –
5 • • • • •
6 – • • • •
7 – – • • •
8 – – – • •
9 – – – – •

D’autres combinaisons traduisent les expressions courantes des communications radios… En voici quelques unes…

Les codes de transmission

Début d’émission – • – • –
De (auteur du message) – • • •
Erreur • • • • • • • •
Répétez • – • • – – • –
Compris • • • – • –
Transmettez – • – –
Attendez • – • • • –
Reçu • – •
Stop – • • • –
Fin de transmission • • • – • –

Apprendre le code morse

Le code morse est facilement mémorisable à l’aide des codes courts et longs remplacés par des syllabes. Le code long (-) remplacé par une syllabe en « O ». Le code court (•) remplacé par une des autres voyelles.

Exemple : A = • – = Al/lO (une syllabe en A pour le • et une syllabe en O pour le -)

On obtient ainsi :

Lettre Code Mot associé
A •– Allo
B –••• Bonaparte
C –•–• Coca Cola
D –•• Donald
E Eh
F ••–• Farandole
G ––• Goldorak
H •••• Himalaya
I •• Ici
J •––– J’ai gros bobo
K –•– Korridor
L •–•• Limonade
M –– Moto
N –• Noël
O ––– Ostrogoth
P •––• Philosophe
Q ––•– Quocorico
R •–• Revolver
S ••• Sardine
T Thon
U ••– Union
V •••– Végétation
W •–– Wagon-post
X –••– Xtrocadéro
Y –•–– Yoshimoto
Z ––•• Zorro est là

Arbre de décodage

Pour décoder le code morse lors d’une transmission, on peut se servir d’un arbre de décodage. Les lettres sont regroupées par 2, celle de gauche représentant un (•) et celle de droite un (-). Un symbole (*) est mis quand il n’existe pas de lettre correspondant au code de l’emplacement.

Pour l’utiliser, il suffit de suivre le message tel qu’il arrive :

E = • car lettre de gauche à la racine de l’arbre

N = –• car on passe par T(–) et N est la lettre de gauche = (•)

J = •––– car on passe par E(•), A(–), W(–) et J est la lettre de droite = (–)

R = •–• car on passe par E(•), A(–) et R est la lettre de droite = (–)

La flemme de coder/décoder un message ? Nous avons pensé à toi !

Lire aussi :

Codeur, décodeur en ligne

Code et décode les messages plus vite que jamais !

Publié le (mis à jour le )