VERSION BETA
Donne ton avis !

Messages Cachés

L’encre sympathique

Un message facile à faire et toujours très amusant. Le principe en est simple : un message invisible qui se révèle aux yeux de tous après passage au-dessus d’une flamme.

Lire aussi :

Écrire un message à l’encre invisible

Écrire un message invisible et le rendre visible par la suite, c’est possible ! Et en plus, c’est très simple à faire. Alors pour pimenter ta prochaine (...)

Le Message Triple

C’est le principe utilisé par le chevalier de Hadoque dans un des albums de Tintin pour indiquer l’emplacement de son galion coulé par les pirates. Le message est écrit partiellement sur trois papiers superposables. Par exemple pour faire un N : on fait la barre verticale sur le premier, la barre diagonale sur le troisième et la barre horizontale sur le second. Ainsi chaque papier est illisible seul mais en les superposant face à la lumière, on reconstitue le message.

Bien entendu il faut utiliser du papier assez fin pour que trois couches superposées laissent suffisamment passer la lumière. Encore une fois il est conseille d’essayer le truc avant de le mettre en œuvre.

Le message poinçonné

Poincon
Le message poiçonné

Le message est dissimulé au milieu d’un texte plus long de la manière suivante : les lettres qui le constituent sont des lettres du texte percées d’un trou minuscule fait au compas. Ce trou est parfaitement invisible à la lecture mais il devient flagrant dès que l’on place le message dos à la lumière.

Petit exemple : « Faites des ponts sur la rivière, un radeau sur les étangs, sur les marécages un chemin de fascine ». Si je "poinçonne" au compas les lettres en gras, je dissimule dans cette phrase de BP le message : « Sept rues à gauche ».

Là encore les scouts ne trouveront pas le truc d’eux-mêmes. Il est conseillé d’ajouter un indice. Par exemple "C’est de la lumière que viendra la lumière".

La flemme de coder / décoder un message ? Nous avons pensé à toi !

Lire aussi :

Codeur, décodeur en ligne

Code et décode les messages plus vite que jamais !

Publié le (mis à jour le )