Huitpat

LaToileScoute

LaToileScoute.net

Déjà Culte / Nos suivis d’événements scouts / Souvenirs du Monde / Camporee 2014 / Interviews croisées des scouts américains et français

Interviews croisées des scouts américains et français

Un rassemblement international, ce sont d’abord des rencontres… et quand les participants viennent de toute l’Europe et des Etats-Unis, Huipat’ ressort ses cours d’anglais et affûte son accent pour aller leur poser plein de questions !


Les paroles en italique sont des traductions, faites par LaToileScoute, des témoignages recueillis en anglais. Toutes nos excuses pour les éventuelles erreurs, notre reporter-traducteur était fatigué :)

Huipat’ : Bonjour, est-ce que tu peux nous dire d’où tu viens et pourquoi tu es là aujourd’hui ?

John : Bonjour,je suis un des responsables du groupe BSA (Boys Scouts of America) de Wisbahn, en Allemagne. Cet événement, avec nos 5000 scouts américains ainsi que tous les autres scouts ici, c’est ce qu’on fait tous les trois ans, le Camporee.

Robert : Je viens de Chicago, dans l’Illinois (USA). Je fais partie des cadres du mouvement des BSA. C’est un événement extrêmement important pour les scouts qui font partie de ce Jamboree du 70e anniversaire.

Briac : Je suis louveteau? SGDF? à Coutances. C’est important d’être là pour la mémoire des soldats qui sont morts pour la France.

Sandy : Je suis guide chez les BSA en Allemagne. Être ici, c’est montrer le respect que l’on a pour les soldats qui sont morts, mais aussi pour tous ceux qui ont survécu. C’est aussi la meilleure leçon d’Histoire possible sur ce qu’il s’est passé le 6 juin 1944.

JPEG - 816.5 ko
Sandy

Ivan : Je suis louveteau BSA en Allemagne. Je suis fier d’être ici pour saluer la mémoire des gens qui sont morts pour la liberté de la Normandie, et pour contribuer à la paix en Europe.

Fleur : Je suis caravelle? dans un groupe SGDF de Caen et je suis là pour commémorer le débarquement de Normandie. Aujourd’hui, au cimetière américain, je suis la porte-drapeau des SGDF durant la cérémonie.

Jeanne (avec Colin) : Je m’appelle Jeanne, je suis caravelle au groupe SGDF de Couvrechef, à Caen, et voici Colin, pionnier? à Flers. Nous sommes au cimetière américain, sous le drapeau des Etats-Unis. C’est nous qui allons lever le drapeau durant l’hymne américain. Pour nous, c’est un privilège d’être ici, de se voir confier cette mission. .

James : Je fais partie de la troop 248 des BSA d’Ecosse. Ce Camporee nous permet de saluer la mémoire des soldats qui ont donné leur vie pour nous, pour la liberté, pour la liberté d’avoir le choix.

JPEG - 354.5 ko
James

Philippe : Je fais partie des Boys Scouts of America en Belgique, je suis de la Troop 149. C’est très important pour nous d’être là, ce sont nos grands-parents, nos arrières grands parents ici. Ils se sont battus pour que l’on puisse être libres, et c’est capital pour nous de commémorer ceux qui ont donné leur vie pour la liberté des autres.

Jason : Je suis chef BSA à Stuttgart, en Allemagne. Je suis là pour me remémorer le sacrifices des soldats qui sont venus ici en Normandie.

Arnaud : Je suis chef de groupe SGDF à Cherbourg et je suis là pour accomplir le devoir de mémoire.

Huipat’ : Justement, on parle beaucoup du devoir de mémoire, ça signifie quoi pour toi cette expression ?

John : Venir ici et participer à ce Camporee c’est un témoignage de la reconnaissance des jeunes d’aujourd’hui envers les jeunes soldats d’hier qui sont venus par-delà de l’Atlantique jusqu’ici ; c’est une excellente leçon de l’Histoire pour nos jeunes. Pour nous, moins jeunes, c’est également bon de s’en souvenir.

Fleur : C’est important, en tant que scouts, d’être là, d’accomplir ce devoir, parce que ça nous permet de nous remémorer l’histoire, et être là avec tous ces scouts américains nous prouve que ce n’est pas tombé dans l’oubli, et que ça a une portée plus large, un signe de paix.

Briac : C’est important d’être là pour la mémoire des soldats qui sont morts pour la France. C’est la première fois que je viens au cimetière américain, c’est impressionnant, je n’avais jamais vu de cimetière aussi grand. Je n’avais pas réalisé !

JPEG - 487.2 ko
Briac

Colin : Cette cérémonie, elle honore la mémoire de ceux qui ont contribué à la libération de la France, donc c’est important.

Arnaud : Le devoir de mémoire : se souvenir du sacrifice de ses soldats ; finalement, fait partie de ce qu’on essaie de transmettre à nos jeunes dans nos mouvements respectifs, même si ce n’est pas quelque chose de récurrent ni de prégnant dans nos activités

Jason : C’est important de montrer à la génération actuelle et à la prochaine ce qu’était la guerre et combien la paix n’est malheureusement pas immuable.

JPEG - 614.5 ko
Jason

Huipat’ : C’est important la dimension internationale de ce rassemblement ?

Robert : C’est tellement puissant de voir que tous viennent des quatre coins de l’Europe et des Etats-Unis, avec le support des scouts français, pour un seul but. Ce qu’il s’est passé, il y a soixante-dix ans, est partout dans nos esprits aujourd’hui : nous ne pouvons oublier que nous avons perdu dans ce Débarquement beaucoup de nos jeunes gens, cette jeune génération américaine. Savoir qu’aujourd’hui la jeune génération est capable de leur adresser ce signe de reconnaissance, c’est extraordinaire, et s’intègre parfaitement dans les valeurs du scoutisme mondial.

Fleur : En tant que scouts, rencontrer des scouts étrangers, ça permet de mélanger nos cultures, parce qu’il est vrai que les scouts américains n’ont pas du tout la même manière de vivre leur scoutisme, ils ont une tout autre pédagogie. Participer à des événements communs nous montre qu’on partage tout de même un socle commun, des valeurs communes, c’est capital.

Philippe : Aujourd’hui, à ce Camporee, il y a des scouts des USA, plusieurs mouvements de scouts en France, mais aussi les DPSG d’Allemagne, et des Boys Scouts of America de toute l’Europe… Quoi de mieux pour représenter ce D-Day du débarquement, où toutes les nations étaient ensemble justement ?

Colin : Y participer [au Camporee] avec des scouts américains, vivre la rencontre, se confronter à de nouvelles façons de vivre le scoutisme, c’est une chance.

Huipat’ : Quel message voudrait tu que ce Camporee transmette ?

Philippe : Que cette journée, qui est aussi la célébration de la Paix, soit commune avec tous ces scouts, montre que le scoutisme est un mouvement de jeunesse acteur de Paix.

Arnaud : Les valeurs qui sont défendues par nos différents mouvements sont bien présentes aujourd’hui : la paix, la fraternité mondiale.

JPEG - 336.8 ko

Page créée le , mise a jour le
LaToileScoute 2001-2016

Vos réactions

(0)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 vote

Les Auteurs

Blue Pingu

Reporter occasionnel sur des événements suivis par LaToileScoute, je fais pas mal de choses à côté (articles, modo, (...)

Blue Pingu sur Google+ En Savoir +

Elsa P.

Elsa, 24 ans. LTSienne depuis 2003. Administratrice depuis 2007. Secrétaire de LaToileScoute (c’est à dire, de fait, que je (...)

En Savoir +

nathvast

En Savoir +

Baptiste

Baptiste (alias Bapt.Vlt / Bat Le Scout ou BatVLT). J’ai fais partie des Scouts & Guides de France, membre du groupe (...)

En Savoir +

Qui sommes nous ?

LaToileScoute n'est pas une association de scoutisme. LaToileScoute est une association au service du scoutisme, de ses membres et de ses associations.

Encore + de LTS

Galaxie LaToileScoute

Réseaux sociaux

Smartphones