Huitpat

LaToileScoute

LaToileScoute.net

Magazine / Actualités scoutes / International / L’OMMS change la méthode scoute

L’OMMS change la méthode scoute

Cette année, comme tous les trois ans, la Conférence Internationale du Scoutisme a lieu. C’est en quelque sorte l’assemblée générale du scoutisme mondial.

Toutes les NSO et NSA [1] membres de l’OMMS y sont représentées et votent. Les décisions prises orientent le scoutisme mondial pour les 3 ans à venir.


Voici quelques éléments de ce qui s’est passé, grâce aux publications des participants sur place.

Tous les documents officiels ne sont pas encore parus, donc certains sujets seront certainement à approfondir suite à ces publications.

Le lieu

La Conférence Mondiale a eu lieu en Azerbaïdjan. Bon, il faut le dire, c’est une dictature pétrolière douteuse (lire le chapitre « politique » sur Wikipedia) qui a mis les moyens sur la table pour améliorer leur image à l’international. C’est dommage !

Etaient candidats pour la prochaine la Malaisie et l’Egypte. L’Egypte a été désignée pour 2020. Pas fifou non plus comme pays.

Le prochain Jamboree Mondial

Le tout prochain est aux USA en 2019. La question était celui de 2023. Étaient en course la Pologne (qui avait les faveurs de la France) et la Corée du Sud. C’est la Corée du Sud qui l’a emportée.

Ils sont admis dans le scoutisme mondial

Cette année, ils sont plus nombreux qu’à la précédente conférence :

  • Myanmar Scout
  • Seychelles Scouts Association
  • L’Association Scoute de Macao
  • L’Organisation scoute nationale d’Iraq
  • AGECS - Associazione Guide Esploratori Cattolici Sammarinesi (Saint Marin)
  • l’Associação dos Escuteiros de São Tomé e Príncipe
  • l’União Nacional dos Escuteiros de Timor-Leste
  • et le Corpo Nacional de Escutas da Guiné-Bissau

Il y a désormais 169 membres de l’OMMS. Hormis des îles, on constate l’arrivée de deux associations scoutes dans des pays qui sortent doucement de situations compliquées : Myanmar (ex-Birmanie) et Irak.

Comme nous étions 164 lors de la dernière conférence en 2014, il semblerait que 3 associations ont disparu ou perdu leur statut de membre de l’OMMS. Nous n’avons pas pointé lesquelles.

Le nouveau président du scoutisme mondial

Chaque conférence, le comité des bénévoles est renouvelé à 100%. 12 membres.

Parmi ceux-ci est élu le président du scoutisme mondial. Il s’appelle Craig Turpie, il est anglais.

La vice présidente est ghanéenne, le vice président est américain. C’est un « bureau » très anglo-saxon [2].

Le comité compte un belge francophone, Jo Deman et une libanaise francophone, Sarah Rita Katan.

Le Loup de Bronze à un français !

Alain Silberstein reçoit le Loup de Bronze. Aussi connu sous son totem « Hocco », nous le félicitons chaleureusement !

Il est EEIF et est en vareuse orange sur la photo, tenue des EEIF.

  • Les distinctions honorifiques scoutes

    Beaucoup de chefs ou cheftaines ont fait, font et feront beaucoup de choses pour les jeunes et le scoutisme en général ! Certaines associations ont (...)

Le changement de la méthode scoute

La méthode scoute, élément fondamental du scoutisme, faisant partie de sa constitution, a été revue.

Le changement majeur est l’apparition d’un nouvel élément de la méthode : l’engagement dans la communauté. Autrement formulé, le scoutisme ne se pratique pas qu’au fond des bois, il est aussi au service de la communauté qui l’entoure. Si c’est une habitude dans de nombreuses associations scoutes dans le monde, ca l’est moins dans d’autres. Les domaines d’application peuvent être variés mais on y trouve, par exemple, le fait que le scoutisme doit agir encore plus pour la Paix (sujet discuté à la conférence d’ailleurs), l’environnement (le développement durable a été un sujet lors de cette conférence), ou doit être prêt à des actions de solidarité. C’est d’autant plus pertinent que l’OMMS est un partenaire privilégié de l’ONU, l’UNESCO ou l’UNHCR (haut comité aux réfugiés).

Cette modification a été adoptée par 900 voix pour, 48 contres, 158 des membres sur 164. 40 millions de scouts au service de leur communauté. C’est pas mal, non ?

Nous te citons souvent des actions sur LaToileScoute dans différents pays. Tu peux en trouver autour de la solidarité ou la paix

Ou la dernière action présentée au Portugal :

Ou l’action des scouts africains qui ont eu un rôle clé dans la lutte contre Ebola :

Il faudra un peu de temps pour en avoir les implications directes et détaillées dans les documents officiels de l’OMMS, ainsi que leur déclinaison dans les différentes NSO et NSA.

La Conférence Mondiale du Scoutisme décide régulièrement d’évolutions dans la méthode scoute. Par exemple, c’est ainsi qu’est arrivé le 6e axe pour la relation à l’affectif il y a quelques années.

Nul doute que ce changement sera discuté dans les différentes NSO et NSA de chacun.

Une plateforme de crowdfunding

L’OMMS a désormais son propre système de crowdfunding : https://donate.scout.org. Cela permet à des projets de solliciter des financements. Les projets pour le moment présentés sont, justement, au service de leur communauté, locale.

Cette plateforme n’est pour le moment pas forcément adaptée aux projets des ainés SGDF ou EEUDF : elle n’ouvre en effet à priori pour le moment pas droit au reçu fiscal. Et elle a plus pour objectif de financer les projets de solidarité locaux de scouts … plus que des billets d’avion ;)

Nous attendons d’en savoir plus sur les « règles du jeu » avant de la présenter plus en détail : commission ? Faut il une campagne réussie pour obtenir l’argent ? Etc.

Mais aussi …

Là, nous recopions l’information d’Olivier Mathieu pour qui est intéressé par plus de détail.

Notes

[1NSO et NSA sont deux acronymes du scoutisme mondial pour parler d’Organisations Nationales Scoutes ou Associations Nationales Scoutes. Le Scoutisme Français est une NSO.

[2Il y a deux grandes « familles de scoutisme » dans l’OMMS : les anglo-saxons avec un scoutisme assez scolaire, animé par des gens en âge d’être parents (très gros résumé) dans des grosses structures moyennement nature comme on le voit avec les anglais, les américains ou beaucoup de pays asiatiques, et un scoutisme « latin » tel qu’on le connait en France, Belgique, Portugal, Italie, etc. Les différences sont fortes par l’approche culturelle du scoutisme, très débrouille chez les latins, nettement moins chez les autres. Les « latins » se regroupent dans « le groupe de Lisbonne », sorte de cercle d’influence partageant cette vision du scoutisme. Là aussi, c’est abusivement résumé ^^


Page créée le , mise a jour le
LaToileScoute 2001-2017

Vos réactions

(0)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

0 vote

Les Auteurs

SebF

Scout depuis quelques années, j’ai compté avoir campé sous la tente en camp scout l’équivalent de près de 2 ans complets. Oui plus (...)

SebF sur Google+ En Savoir +

Qui sommes nous ?

LaToileScoute n'est pas une association de scoutisme. LaToileScoute est une association au service du scoutisme, de ses membres et de ses associations.

Encore + de LTS

Galaxie LaToileScoute

Réseaux sociaux

Smartphones