VERSION BETA
Donne ton avis !

La table « trou »

Dans le même style que la table boîte

Mais on remplace la consommation excessive en bois de cette dernière par une consommation non moins excessive d’huile de coude et d’un manche de pioche !

Réalisation

Structure
La table « trou »

Pour ceux qui ne jurent que par la précision millimétrique, voici la doc :

  • 6 perches de 4m pour les bancs, les supports de la claie
  • 2 perches de 2m pour les supports intermédiaires.
Dimentions
La table « trou »

Construction
Construction d’une table en trou

Le trou creusé fait environ 330 x 160 x 40 cm afin d’être plus horizontal, l’ensemble a été sur surélevé avec des pierres.
En cas de pénurie de bois les bancs peuvent être supprimés, si toutefois chacun accepte de s’assoir par terre !

La réalisation ne devrait poser aucun problème à tous ceux pour qui le brelage est une affaire qui roule et qui n’ont pas peur de manier la pioche avec dextérité.

Raison d’être

Repas à l’ombre
La table « trou »

Mise au point par la patrouille des Trinity*, cette table a su nous convaincre : facile d’accès et lieu d’échanges enrichissants elle possède toutes les qualités de la table de patrouille idéale.

Ne te méprend pas sur l’aspect rudimentaire de cette table troglodyte : elle a beaucoup plus d’allure qu’il y parait ! Très fonctionnelle, confortable, elle fait à la fois office de table basse, à manger, plan de travail ; cela permet de bénéficier d’un agréable coin salon.

Elle s’assortira de plus avec un grand nombre de coins cuisines et autres vaisseliers… à tenter !

Son design précurseur en fait une table capable de se fondre dans de multiples aventures… Comment ? tes installs ne sont jamais aux couleurs de l’aventure… Va vite camper pour changer tout ça !

La ruse

S’il y a trop de pierre dans le sous-sol, préfère une autre table… cela évitera de se faire le second manche de pioche de la matinée !

PS

Troupes Ve Rouen et Isle Adam, St Marcan - 2003

Publié le (mis à jour le )