Les scouts au secours de Valparaiso

Il se passe un truc à Valparaiso, un truc pas tout à fait commun.

Tu en as peut-être entendu parler, mais Valparaiso a subit un important feu de forêt qui s’est étendu dans la ville. 15 morts, 2.900 habitations détruites et 12.500 personnes affectées. Le plus grand incendie de toute son histoire.

Une mobilisation bénévole sans précédent

Habituée aux catastrophes naturelles, la population civile s’est mobilisée au secours des victimes. Chaque matin, c’est une véritable armée de jeunes bénévoles, chacun armé d’une pelle et d’un masque pour la poussière, qui monte à l’assaut des débris sur les pentes encore fumantes de l’incendie.

Slate.fr te raconte la chose, et te propose une vidéo impressionnante :

Là-bas, être jeune, et rester chez soi sans aider est quasi perçu comme une honte. On peut compter sur la force des réseaux sociaux pour avoir aidé à organiser et déplacer les foules, ce type de vidéo ayant aussi pour but un appel à mobilisation.

Les scouts mobilisés

Dès le début de l’incendie, les scouts chiliens se sont mis en ordre de marche, organisant immédiatement des collectes de fonds, de vivres, de biens dans tous le pays, pour les transférer vers la capitale.

Il faut aussi préciser qu’en Amérique du Sud, les scouts sont des habitués des catastrophes naturelles. Certains pays ont même des équipes scoutes spéciales secours aux victimes des séismes.

Incendie Valparaiso

Au niveau national, un centre de coordination a été mis en place, en lien avec la Croix Rouge, pour répartir les efforts. Les scouts mettent leur organisation, leur connaissance parfaite du terrain et des gens, et leurs compétences au service des victimes. Par exemple, le groupe Gómez Carreño organise plusieurs actions en parallèle :

  • récupération de marchandises en campagne, auprès de gens non victimes, regroupée puis redispatchées auprès des victimes,
  • collecte d’oeufs en chocolat pour les offrir à Pâques,
  • animation « sourire » auprès des enfants.
Incendie Valparaiso

Mais ils ont un problème, aussi incroyable soit-il : freiner l’enthousiasme. Un peu plus, et tous les scouts du pays débarquaient à Valparaiso. Il y a trop de volontaires, ce qui pose d’autres problèmes comme leur ravitaillement en eau potable. Alors, samedi, ils ont dû se résoudre à demander aux scouts de se contenter de leurs actions en « arrière », toutes aussi importantes que le nettoyage.

Incendie Valparaiso
PS

Photos : Patioscout, notre alterego chilien que nous saluons au passage.

Publié le (mis à jour le )