Organiser une messe

On t’a demandé de participer à l’organisation d’une messe, voici quelques conseils qui devraient te permettre de t’en sortir.

D’abord, se renseigner

Première étape, il faut savoir dans quel temps liturgique tu es, ça tombe bien, on a un article pour ça :

Lire aussi :

Les temps liturgiques catholiques

L’année liturgique catholique est composée de différents temps. Afin de marquer ces temps, les célébrants (prêtres, diacres) portent une couleur (...)

Seconde étape, il faut connaître les lectures officielles du jour. Pour cela va sur AELF pour trouver les textes du jour. Essaie de comprendre ce que veulent dire les textes, quel est le contexte.

Si tu as une bible pour les jeunes comme ZeBible, tu peux rechercher les références des textes. Dans cette Bible il y aura souvent des encadrés pour t’aider à appréhender le contexte.

Une fois que tu sais quel sera le thème de la messe, il faut savoir ce qu’on te demande :

  • Que tes jeunes participent à l’une des lectures ?
  • Que tu prépares un lieu pour la messe ?
  • Que tu choisisses les chants ? Si oui lesquels ?
  • Que tu écrives la prière universelle ?
  • Que des jeunes servent la messe ?
  • Qu’ils fassent la quête

Nous allons maintenant détailler ces différentes questions.

Préparer un lecteur

Dans ce cas-là, tu dois aider les jeunes à réviser. Fais leur lire le texte, aide les à comprendre ce qui se passe puis fais les répéter à voix haute. Un texte lu à la messe doit être lu plutôt lentement (l’écho rendrait la lecture difficilement compréhensible, surtout quand le public n’est pas tout jeune), en projetant sa voix loin. Dans l’idéal le lecteur doit regarder le fond de l’église, pour que sa voix aille dans cette direction. Evidemment il devra regarder le texte mais en bougeant ses yeux, pas sa tête. Il est aussi important d’articuler le mieux possible et de s’entraîner à la prononciation des mots compliqués.

Préparer un lieu pour la messe

Si jamais elle a lieu dans une église, ça consistera principalement en fleurir un peu l’église, allumer les cierges et disposer les linges sacrés (tu devras demander l’aide du sacristain ou de la sacristine de l’église pour te dire lesquels utiliser).

Si la messe a lieu dans la nature (sur ton lieu de camp par exemple), prévois une table qui servira d’autel au prêtre, une croix (pourquoi pas en PH ?) et des bougies pour l’autel. Comme pour l’église, essaye de fleurir un peu l’autel et vois avec le prêtre s’il a besoin que tu prévoies autre chose.

Choisir les chants

On te demandera souvent de choisir :

  • le chant d’entrée,
  • le chant de sortie,
  • parfois celui de communion.

Tu peux aussi avoir à choisir :

  • l’acclamation (juste avant la lecture de l’Evangile),
  • le refrain de prière universelle
  • ou l’ordinaire : le « package » Kyrie+Gloria+Sanctus.

Le chant d’entrée et celui de sortie seront plutôt joyeux (et celui de sortie encore plus que celui d’entrée), alors que le chant de communion sera plutôt calme. Si possible, il est bien que le chant d’entrée et/ou de sortie fassent référence aux textes qui vont être lus.

Pour t’aider, il existe un système de classement par lettres des chants selon leur utilisation appelé « cotes secli ». Il est disponible ici.

Tu peux trouver beaucoup de chants dans le Diapason Vert ou dans les carnets de chant de tes asssociations (Hodari/Ultreïa/Ferao ou Chahut par exemple).

Préparer la prière universelle

On a un article spécialement dédié :

Préparer le service de la messe

Ici le mieux est d’avoir des jeunes qui sont déjà servantes ou servants d’autel mais sinon, selon ce que le prêtre demande, en prenant bien le temps d’expliquer avant le début de la messe ça devrait bien se passer.
Les différentes possibilités peuvent être d’amener des éléments lors de la procession (porter des lumignons, le ciboire, le calice etc), de porter les cierges lors de la lecture de l’évangile ou de servir l’autel durant la messe (apporter le calice et le ciboire sur l’autel, donner les burettes d’eau et de vin, laver les mains du prêtre)

Préparer la quête

Trouver quel secteur les jeunes vont quêter, s’assurer qu’ils ont bien compris à quel moment le faire (pendant la prière eucharistique la plupart du temps) et comment : quêter en partant du chœur vers le fond de l’église, en passant le panier entre les rangs, s’attendre à la fin de son secteur et attendre que ceux du fond remontent pour remonter la nef, déposer ensemble au bas de l’autel.

Pour conclure, conseils généraux

Et il est important de connaître le contexte : est-ce que c’est une messe juste pour vous (sur le lieu de camp par exemple) ou est-ce que vous participez à la messe de la paroisse ? Dans ce cas il va falloir penser à choisir des chants que la paroisse connaît aussi, pour ne pas avoir l’impression que tu leur imposes tes choix. C’est alors bien de pouvoir anticiper et se rapprocher de l’équipe d’animation paroissiale (le prêtre pourra te mettre en lien).

Publié le (mis à jour le )