VERSION BETA
Donne ton avis !

Photographier les jongleurs de feu

baton du diable, bolas, cracheurs et autres jongleurs

Le feu, c’est une source de lumière. Seulement, photographier directement une source de lumière, c’est pas évident, d’autant que celle-ci bouge beaucoup ! voici comment tu peux t’y prendre.

Lorsque l’on prend en photo des flammes, on la toujours un choix à faire, entre privilégier la lumière, ou la forme des flammes

Sur cette image les flammes sont très nettes, figées dans leur mouvement, mais l’image est très sombre. Pour pouvoir photographier cette image, Julien a utilisé une vitesse très élevée. Le mouvement de la flamme est ainsi figé.

Sur cette image de bolas, Delphine a utilisé un temps de pause long. Il permet de voir sur la photo le mouvement des bolas. En revanche, les flammes, elles, ne sont plus que de longues traînées.

Avec des bolas, l’éclairage est relativement faible, il sera très difficile d’avoir une image de la flamme nette, et d’avoir le jongleur visible.

Il est alors nécessaire d’ajouter une autre source de lumière. Ce peut être un mur blanc, qui servira de réflecteur ou un flash.

Ici deux flash sont déclenchés simultanément, un en arrière qui sert de rim light, et un flash frontal. Pas besoin de flash déporté ici, c’est juste un pur hasard, deux personnes prenant la photo au même moment.

Un flash peut parfois poser problème, en effet, si la scène est enfumée, le flash mettra en évidence le mur de fumée et le personnage s’y perdra.

Le cas des Cracheurs de feu

Lorsque quelqu’un crache du feu, la flamme est en deux parties. Une fine, de liquide enflammé, et au bout une sorte de boule de feu très large.

Les deux parties sont très lumineuses, la boule l’est toutefois moins.

Si tu souhaite fixer les flammes, n’essaye pas de te baser sur le jet de liquide enflammé qui est le plus lumineux, mais bien sur la boule.

Pour réussir à fixer la flamme et garder le cracheur un minimum visible, là aussi il faudra sortir le flash, et le flash intégré fera bien l’affaire, attention toutefois à ne pas le mettre trop fort.

En résumé

Photographier les jongleurs de feu, c’est toujours faire un choix, entre des flammes nettes et des flammes qui sont moins visible mais dont le mouvement s’inscrit sur la photo. C’est à toi de placer le curseur pour choisir entre les deux. Utilise pour ça les modes manuels, ou priorité à la vitesse. jette un oeil pour ça à l’exposition

Lire aussi :

Bien exposer ses photos

Une photo réussie, c’est une photo où la lumière est juste en bonne quantité. Seulement, on ne contrôle pas le soleil, c’est donc à l’homme d’adapter (...)

Un plus :
Aucune de ces photos n’a malheureusement été prise en raw. Impossible du coup de sauver les parties cramées, de rehausser la luminosité. Pour des photos de feu, ou dans des lumières difficiles, rien de tel que le raw !

Lire aussi :

A quoi sert le RAW ?

Tous les appareils photo permettent de choisir le format de photo. Au delà du nombre de mégapixels utilisés, certains proposent d’enregistrer en RAW (...)

Pour continuer à jouer avec la lumière

La technique utilisée pour conserver le mouvement des bolas, n’est rien d’autre que du light painting ! découvre le ici !

Lire aussi :

Light Painting : Débuter

Technique photo permettant de "peindre avec de la lumière". Introduction : Qu’est-ce que le Light Painting ? Le Light Painting, c’est « peindre (...)

Lire aussi :

Light Painting : Approfondir

Technique photo permettant de « peindre avec de la lumière ». Introduction : Qu’est-ce que le Light Painting ? Le Light Painting, c’est « peindre (...)

Publié le (mis à jour le )