VERSION BETA
Donne ton avis !

Vivons l’inter-associations IRL !

Le scoutisme en France n’est pas mort.

Le scoutisme en France n’est pas mort et il est loin de l’être !
En tout cas c’est le constat qu’il est possible de faire au vu des effectifs en constante progression dans les associations scoutes reconnus pas l’état en France.
Mais tout ça pourquoi ? Et a quel prix ? Comment ne pas retomber dans la morosité du début des années 2000 ?

Concrètement aujourd’hui le scoutisme en France, ce sont plus de 150 000 adhérents !
C’est énorme ? Oui et non. Oui, c’est énorme car nous sommes de plus en plus nombreux et non parce qu’on peut faire beaucoup mieux, et apporter le scoutisme à toujours plus de jeunes.

Aujourd’hui le scoutisme est en plein essor car les parents et les jeunes sont très demandeurs. La vision du grand public vis à vis du mouvement scout est bien meilleure qu’il y a 10 ans et les médias présentent un scoutisme neuf, à l’instar de La Croix récemment ou Europe 1.

Vivre ensemble, un enjeu

Mais la nouvelle problématique c’est le manque de chefs !

Pas seulement.
Effectivement les chefs sont très recherchés et très sollicités aujourd’hui mais un autre nouvel enjeu est le vivre ensemble entre les différentes associations scoutes.

Le France compte 10 associations reconnues par l’État. Mais on ne se connait pas et parfois on ne veut pas se connaître.
Saurais-tu citer les 10 ? As-tu déjà vécu une activité avec d’autres associations ?

Dans une société qui peut être clivée, découvrir ce que font les autres associations est l’occasion de découvrir la richesse des propositions. Se rencontrer ne veut pas dire adhérer au scoutisme du voisin. Cela veut dire accepter qu’il existe plusieurs façons d’aborder le scoutisme. Découvrir nos 80% communs et nos 20% de différences.

A LaToileScoute, avec nos multiples origines, nous pouvons en témoigner. Et nous pouvons témoigner que découvrir l’autre permet aussi de se découvrir soi-même, de mieux comprendre son propre scoutisme.

Autant de questions que beaucoup laissent avec des réponses très partielles. Et si on changeait ? Des initiatives existent mais encore faut-il les faire vivre et concrétiser la nouvelle vague inter-associations.

Il n’y a pas que la rencontre scoute sur internet

Le Cercle Scout sur Facebook ainsi que différents groupes d’entraide de chefs permettent déjà de vivre des échanges fructueux.

Allons plus loin et faisons vivre aux jeunes des activités « In Real Life » (IRL en langage geek que nous sommes) !

Fonce voir les sites de chaque association : quasi tous permettent de prendre contact avec les groupes locaux.

Organise une rencontre, ne serait ce qu’un grand jeu. Et raconte nous tes expériences. Le scoutisme que nous vivons tous à plus de valeurs communes que de différences tu le remarqueras très vite.

Une journée autour d’un grand jeu, un week-end de constructions ou une journée solidaires tous ensemble avec une association, une activité unique (canoë, escalade, voile,…), tout est possible il suffit d’avoir un peu d’imagination ou de se balader sur LaToileScoute pour trouver des idées.

N’hésites pas à nous envoyer un article ou quelques photos, on relaie !

A toi de jouer !

Des tips pour réussir la rencontre ?

Lire aussi :

Organiser une rencontre intermouvement

On en parle souvent, des Zautres, les pas comme nous, les « en short » alors qu’on porte des pantalons, les « smarties » quand on est avec une chemise (...)

PS

Photos issues de journées de rencontres entre mouvements scouts français à Marseille, dans le Val de Marne ou à Rueil Malmaison. Toutes ces rencontres ont eu lieu en 2017.

Publié le (mis à jour le )