VERSION BETA
Donne ton avis !

Sur quoi dormir dans ma tente sur-élevée ?

Lit de ficelle, chambre à air, sac à café...

Tu as toujours rêvé de faire une tente surélevée mais tu ne sais pas comment t’y prendre ? Ça tombe bien, il y a desarticles pour t’aider !

Bref, ne nous égarons pas. Sur quoi vais-je dormir dans ma tente surélevée ?

Le lit de ficelle

C’est la méthode la plus courante. Elle consiste à faire une sorte de filet avec de la ficelle entres deux perches.
Attention, si les ficelles sont trop espacées, tu auras au réveil la désagréable sensation d’être devenu un gigot !

Le plus : C’est très confortable, on a l’impression de dormir dans un vrai lit.
Le moins : Cette méthode consomme beaucoup de ficelle (comptez 500-600 mètres de ficelle sisal pour faire une tente 6 places)
Les lits en cordes sont assez long à faire (1 journée entière).

Tous les détails de construction expliqués dans ces articles :

Lire aussi :

Hamac en ficelle

Le principe du hamac en ficelle (bien plus confortable que le lit de ficelle) est de lier entre-elles plusieurs ficelles (4 ou 5 selon la (...)

Lire aussi :

Le lit de ficelle

Presque aussi confortable que votre matelas à la maison, à réaliser sur les tentes suspendues, voici le lit de ficelle. Le secret de la réussite : (...)

Les chambres à air :

Tu récupères de vieilles chambres à air de tracteurs ou vélos. Tu les coupes en bandes de 6-8 cm de large. Enfin tu les fixes tous les 10cm à tes perches avec des clous ou des cavaliers. Pense à bien les tendre, sinon tu vas très mal dormir.

Lire aussi :

Le hamac en chambre à air !

Le lit en chambre à air est simple à réaliser et plutôt rapide. Le résultat est très confortable, alors pourquoi s’en priver ? Pour réaliser ton lit (...)

Les plus : Tu as l’impression de dormir sur un lit de camp, ce qui n’est pas désagréable.
Le moins : Ce n’est pas très écolo, surtout si tu achètes des chambres à air neuves. Pense à les mettre dans la bonne poubelle à la fin du camp.

Le hamac :

C’est la méthode ultime pour construire sa tente surélevée en 2 heures !
Il te suffit juste de tendre des hamacs industriels entres tes perches. Plus il sera plat (très tendu) mieux tu dormiras !
Le plus : C’est rapide à mettre en œuvre, écolo puisque ton hamac est réutilisable l’été suivant et confortable.
Le moins : Pendant tout le camp, tes voisins de tente s’amuseront à se pousser, se retourner et à se faire tomber.

Les sacs à café :

On parle des sacs en toile de jute qui servent à transporter les fèves.
Comme précédent, tu les fixes avec des cavaliers ou des clous à tes perches.
Le plus : Incroyablement confortable ! En plus les sacs sont réutilisables d’une année sur l’autre.
Le moins : rien.

Un sol en perche :

Plutôt que mettre des hamacs souples, tu fabriques un véritable sol avec des perches.
Tu peux rendre ta structure plus confortable en fendant les perches, le sol sera donc plat. Tu peux aussi ajouter une couche de fougères.
Le plus : rien.
Le moins : C’est long à faire car tu devras couper plein de perches supplémentaires.
Ce n’est pas plus confortable que le sol. Tu as l’impression de dormir sur du parquet…
Enfin, si tu rajoutes une couche de fougères, tu vas dormir sur le royaume des tiques, araignées et autres petites bêtes pas très sympas.

Tous les détails sur la réalisation des lits de cordes et les hamacs en toile dans cet article.

Il existe beaucoup d’autres méthodes : filet à mailles fines, rideaux… Choisi ta méthode en fonction de l’expérience de tes jeunes, des matériaux trouvables sur places et du temps disponible.

PS

Source : Groupe René Le Bertre - IInde Ve Rouen

Publié le (mis à jour le )