VERSION BETA
Donne ton avis !

Utiliser son couteau pour les installations

Le couteau est un outil très utile en toute circonstances ! Lorsqu’on fait des installations, il ne sert pas qu’à couper la ficelle !

Ton couteau tranche non pas comme un rasoir mais comme il se doit.

Couper une branche sur pied

Tu pourras couper facilement avec ton couteau une branche vive de la grosseur de ton pouce comme sur la photo à droite.

Courbe la branche pour que les fibres soient tendues.

Attaque les fibres en oblique (le couteau n’est pas perpendiculaire au bois) ce sera plus facile.

L’entaille s’ouvre au fur et à mesure qu’elle s’approfondit, pour ne pas freiner l’action du tranchant.

Epointer une branche

Taille toujours en éloignant la lame de ton corps.

Serre le bois sous ton bras gauche (ou droit pour les gauchers).

Faire une section droite

Avec ton couteau tu pourras faire des sections droites de baguettes de la taille de ton petit doigt.

Pose la baguette horizontalement sur un billot. Frappe le dos de la lame avec un maillet ou un petit rondin, mais jamais avec un instrument en métal. La main gauche maintient le couteau et la main droite tient le maillet.

Pose ton genou au sol pour être à la bonne hauteur.

Avec la même méthode tu peux faire une entaille profonde.

Pour des branches plus grosses (jusque 20 mm de diamètre) utilise la hachette en frappant d’un coup sec sur un billot.

Faire un chanfrein

Faire un chanfrein, c’est abattre les angles du bois.

Il se fait avec un couteau en coupant les angles à l’aide de la lame.

Pour la finition d’un objet, chaque rondin sera chanfreiné. Pour un piquet le chanfrein évite l’écartement du bois quand tu frappes dessus. Le chanfrein évite également d’abîmer les bords ou de se faire mal.

PS

Source : SGDF? - Groupe St Exupéry - Villers Lès Nancy / Laxou

Publié le (mis à jour le )