VERSION BETA
Donne ton avis !

Abattre un arbre à la hache

Tu auras rarement besoin d’abattre un arbre pour tes constructions, car le bois que tu utilises est plus fin.

L’abattage est un travail dangereux qui nécessite une longue pratique. Si tu es amené à le faire, avec quelqu’un qui l’a déjà fait, voici quelques règles.

Méthode

La Première question que tu dois te poser est :« à qui appartient cet arbre ? »
On suppose ici que tu as bien l’autorisation d’abattre cet arbre.

Pour rappel l’usage des outils motorisés, comme les tronçonneuses, est interdit aux mineurs.

Choisir la direction dans laquelle on veut abattre l’arbre et s’assurer que la chute ne détériorera pas d’autres arbres, des clôtures, des lignes électriques, etc. En cas de manque de place pour la chute, il est nécessaire d’abattre au préalable les principales branches.

Dégager le tronc de toutes les branches et broussailles qui pourraient gêner le travail. On doit pouvoir tenir la hache à bras tendu, dans tous les sens, sans heurter aucun obstacle.

Pratiquer une entaille en forme de coin, le plus bas possible et du côté où l’on veut abattre l’arbre.

Cette entaille doit atteindre et dépasser le cœur du bois. Sa profondeur doit donc être supérieure à la moitié du diamètre du tronc. Le fond de l’entaille servira de point de rotation à l’arbre dans sa chute. Son orientation a donc la plus grande importance, surtout pour les gros arbres.

Pratiquer une deuxième entaille sur la face opposée du tronc et un peu au-dessus de la première. Lorsque cette entaille sera suffisante, l’arbre devra tomber de lui-même. Cette deuxième entaille est avantageusement remplacée par un trait de scie.

Il est aussi dangereux de se tenir du côté opposé à la chute que du côté où l’arbre sera abattu.
On doit toujours se tenir sur le côté. En effet, le centre de gravité de l’arbre se trouve placé très haut. Il s’ensuit qu’au moment de la chute, dès que l’arbre a atteint une certaine inclinaison, il ne pivote plus autour de la base du tronc, mais autour de son centre de gravité. La base du tronc se trouve ainsi violemment déportée en arrière. Ce recul a la force d’un véritable coup de bélier.

Les bûcherons utilisent la tronçonneuse en suivant la même technique.

Portfolio

PS

Source : SGDF? - Groupe St Exupéry - Villers lès Nancy / Laxou

Publié le (mis à jour le )