Loup-Garou grandeur nature, le jeu de nuit

Transformer un jeu d’intérieur culte en jeu de pénombre

Inspiré des célèbres Loups-Garous de Thiercelieux, ce jeu de nuit permet d’allier l’art de la persuasion, de la stratégie et de la discrétion tout en gardant l’essence de ce jeu culte.

Equipes

  • Le village
  • Les Loups-Garous

But du jeu

Pour les Loups-Garous : éliminer tous les villageois
Pour les villageois : identifier et abattre tous les Loups-Garous

Durée

Une manche dure environ 30 à 40 minutes. Il est conseillé d’arriver à dégager du temps pour jouer au moins deux manches et découvrir le jeu en profondeur, au moins sur la première mise en place.

Matériel

  • Un ruban de signalisation
  • Une source de lumière quelconque (lampe, feu, torche)
  • Un sifflet ou un indicateur sonore puissant.
  • Une enceinte pour jouer des sons d’ambiance (optionnel mais apprécié)
  • Les cartes de rôle de Loup-Garou des rôles suivants : Loup-Garous, Villageois, Chasseur, Cupidon, Sorcière, Petite Fille et ESPRIT.

Terrain et conditions de jeu

Il est absolument nécessaire, pour que ce jeu trouve son intérêt, de le pratiquer à la tombée de la nuit, c’est à dire pendant une veillée en été ou en fin d’après-midi sur un hiver.
L’idéal pour ce jeu est de s’installer sur un terrain le plus boisé possible, permettant de jouer facilement sur la pénombre et la dissimulation, qui font parties intégrantes du jeu. Le jeu en plaine perd de son intérêt, même s’il reste jouable.

Le terrain est délimité sous forme d’une zone balisée (compter environ 150 mètres de diamètre) représentant le terrain de jeu ainsi que d’une base, éclairée en permanence par une lumière (lampe torche, torche, feu de camp si possible) représentant la place principale du village.

Règles et déroulement du jeu

L’objectif du jeu est le même que pour un Loup-Garou classique, à savoir éliminer le camp adverse.

Le jeu commence autour de la lumière sur la place du village.
Les cartes sont distribuées à chaque joueur, qui prennent connaissance de leurs rôles. Les joueurs ferment les yeux et le meneur de jeu appelle Cupidon, qui lie deux amoureux.
Le maire (dont la voix au vote du village est décisive) est élu parmi les volontaires, qui peuvent plaider leur bonne volonté pendant 30 secondes devant les autres joueurs. Suite à cela commence le jeu.

Chaque tour de jeu se déroule de cette façon :
Le meneur de jeu siffle une fois : la nuit commence à tomber !
Tous les joueurs ont une minute pour aller se dissimuler dans la zone de jeu.

Au bout de cette minute, le meneur de jeu siffle deux coups brefs : les villageois s’endorment et n’ont plus le droit de bouger de leur place. Ils ne ferment pas les yeux et peuvent toujours observer leur entourage dans la pénombre.

La phase de nuit commence, et dure 2 minutes.

Les Loups-Garous se mettent en mouvement. Chaque Loup-Garou peut éliminer un et un seul villageois par nuit en le touchant. L’objectif des villageois est donc d’identifier les joueurs qui bougent la nuit pour pouvoir les incriminer au vote du village.
Attention, pour éviter les regroupements de villageois la nuit, un Loup-Garou qui touche un joueur se trouvant dans un regroupement tue l’intégralité de ce groupe de villageois !

La petite fille a, quant à elle, le droit de bouger pendant la nuit. Cependant, si un Loup-Garou la repère et la touche, il peut l’éliminer instantanément. Elle doit donc se montrer très discrète.

Tout villageois bougeant de sa cachette pendant la nuit est immédiatement éliminé du jeu.

Lorsqu’un Loup-Garou trouve et touche un villageois pendant la nuit, ce dernier se lève et se rend au village.
Cette phase de nuit ne durant que deux minutes, les loups-garous doivent être rapides pour éliminer des villageois le temps de ces deux minutes, mais également pour éventuellement se retrouver et monter un plan pour traquer la petite fille.

Le matin arrive : 3 coups de sifflet brefs se font entendre. Tous les joueurs reviennent le plus vite possible à la place du village.

Les joueurs éliminés sont déjà présents. Ils dévoilent leur rôle et restent (pour l’instant) sur le côté.

Le tour de vote prends place : comme au Loup-Garou normal, les joueur débattent pour éliminer une personne selon leurs observations et leurs suspicions, puis la phase de la tombée de la nuit reprend et un nouveau tour de jeu commence, jusqu’à la victoire d’un des deux camps.

Mais je suis mort au premier tour, je ne m’amuse pas moi … Voici les Esprits !

Une des facettes frustrantes du Loup-Garou est l’impossibilité de jouer lorsque l’on est rapidement éliminé. Pour pallier à ce problème, lors de l’élimination d’un joueur (qu’il soit Loup-Garou ou Villageois), ce dernier se voit retirer son rôle et donner une carte « Esprit ».
Les Esprits ne participent pas au vote du village, mais ils sont toujours en jeu durant la nuit. En soutien du camp des Villageois, leur objectif est justement de se faire toucher par un Loup-Garou !
Si un Loup-Garou touche un Esprit, il est instantanément éliminé. Il est donc très important pour les Loups-Garous de bien mémoriser les joueurs éliminés et transformer en Esprits pour ne pas les toucher la nuit.
PS : Un Loup-Garou éliminé voit son âme libérée de sa malédiction et son esprit redevient celui d’un villageois honnête. Il rejoint donc le camp des Villageois en tant qu’Esprit.

Et les rôles alors ?

Plusieurs rôles sont rajoutés aux rôles classiques :

  • Cupidon désigne deux amoureux qui auront pour but de se cacher et de survivre ensemble.
    Si l’un des deux meurt, l’autre meurt également. Si les amoureux sont dans des camps opposés, leur objectif est d’être les deux derniers survivants de la partie.
  • Le Chasseur peut se venger en tuant une personne de son choix lors de son élimination : le Loup-Garou l’ayant tué si c’est pendant la nuit, ou une personne de son choix s’il meurt au vote du village.
  • La Petite Fille peut se déplacer la nuit.
  • La Sorcière possède une unique potion de vie. Elle peut, uniquement pendant la nuit, aller toucher un des villageois éliminé attendant la fin de la nuit autour de la lumière. Elle ne peut pas utiliser cette potion sur elle-même.

Bien sûr, d’autres rôles peuvent être rajoutés à volonté selon votre envie et votre imagination !

Petites astuces

Ce jeu fonctionne particulièrement bien en fonction de l’ambiance que l’on y met. Des sons d’ambiance globaux, des chefs se baladant pour produire des sons inquiétants ou des extinctions brèves de la lumière centrale sont autant d’éléments à abuser pour jouer sur l’ambiance de pénombre et faire de cette veillée de nuit une expérience mémorable, dans l’esprit lugubre et sombre du Loup-Garou.

Bon jeu à vous !

Publié le