Protégez le mastodonte !

Grand jeu par équipe

L’objectif est que les équipes, à tour de rôle, parviennent à mener son mastodonte le plus loin possible sur le chemin sans se faire éliminer par les autres équipes.

Matériel nécessaire

  • Entre 5 et 10 ballons gonflables par équipe.
  • De la ficelle.

Terrain

  • Une forêt traversée par un sentier.

Nombre de joueurs

  • Au moins 3 équipes de 5 joueurs minimum.
  • Destiné plutôt aux 12-17 ans
  • Convient très bien pour une troupe/compagnie/unité !

Objectif du jeu

Chaque équipe, entre 5 et 8 personnes (une patrouille), doit désigner, parmi ses membre, un mastodonte lorsque ce sera à leur tour de traverser le sentier. Les autres membres de l’équipe seront les protecteurs du mastodonte. Entre 5 et 10 ballons gonflés sont reliés au mastodonte par des ficelles nouées à sa ceinture, son foulard, ses lacets, etc. L’objectif est que le mastodonte aille le plus loin possible sur le parcours (généralement en sentier) sans se faire crever les ballons par les assaillants, c’est-à-dire les autres équipes.

Déroulé du jeu

Le jeu se déroule en plusieurs manches. À chaque manche, une équipe va devoir réussir le parcours avec son mastodonte tandis que les autres doivent essayer de crever les ballons du mastodonte. Lorsqu’une manche est finie, c’est à une autre équipe de faire le parcours, et ainsi de suite, jusqu’à ce que toutes les équipes soient passées au moins une fois.

Par exemple, l’équipe 1, qui fait le parcours, se place au début du sentier. Toutes les autres équipes doivent se placer le long du sentier (cachées en embuscade ou non), chacune à des endroits différents : par exemple, l’équipe 2 se place sur le premier tiers du sentier, l’équipe 3 sur le deuxième tiers du sentier et l’équipe 4 sur le troisième tiers du sentier. Le but étant que l’équipe du mastodonte ne se fasse attaquer que par une seule équipe à la fois. Entre chaque zone d’assaillants, il doit y avoir une zone de sécurité où le mastodonte ne peut pas être attaqué.

Ainsi, le mastodonte doit traverser en courant une zone d’assaillants pour se rendre dans la zone de sécurité suivante, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’elle finisse le parcours, en évitant de se faire crever ses ballons. Les protecteurs du mastodonte ont pour objectif de repousser les assaillants, ces derniers devant essayer de crever les ballons du mastodonte avec leurs mains.

La manche s’arrête lorsque tous les ballons du mastodonte sont crevés ou bien lorsque le mastodonte a réussi à traverser tout le sentier.

L’équipe gagnante et celle qui est allée le plus loin avant de se faire crever le dernier ballon ou bien - au cas où plusieurs équipes ont réussi à finir le parcours - celle qui a terminé avec le plus de ballons restants à la fin du parcours.

Rôle des encadrants

  • Un encadrant qui suit l’équipe qui traverse le sentier.
  • Un encadrant par zone d’assaillants.

Équilibrages du jeu

  • Possibilité d’obliger les équipes à designer le chef de patrouille comme étant le mastodonte.
  • Plus on donne de ballons aux mastodontes, plus ils ont de chances d’aller loin sur le sentier.
  • Plus il y a d’équipes, plus le mastodonte va se faire assaillir donc plus il faut lui donner de ballons. À titre d’exemple, nous avions 4 patrouilles de 6 ou 7 éclaireurs (donc 3 équipes d’assaillants par manche) et nous avions donné 8 ballons à chaque mastodonte. Une seule des 4 patrouilles avait réussi à finir le parcours.

Variantes du jeu

  • Faire gagner des ballons dans un jeu précédent est une bonne façon de lier les deux jeux ensemble.
  • Possibilité de refaire gagner des ballons perdus à chaque zone de sécurité. Par exemple, si l’équipe réussit à décoder un message dans un temps imparti, ou bien répond à une énigme, etc.
  • Possibilité de jouer avec des foulards. Si le foulard d’un assaillant est attrapé, celui-ci est éliminé ne peut plus attaquer le mastodonte ou un de ses protecteurs. Si le foulard d’un protecteur est attrapé, celui-ci est éliminé jusqu’à la prochaine zone de sécurité.

Publié le