VERSION BETA
Donne ton avis !

Révolution numérique et scoutisme

Il y a 20 ans, j’étais scout.

On communiquait par courrier les réunions et rencontres. On photocopiait les circulaires. On se téléphonait. On organisait des chaines téléphoniques pour le transport qui souvent se plantaient. On se réunissait 2 à 4 fois par mois, campions plusieurs fois dans l’année, partions en camp l’été. J’ai eu la chance de vivre les jamborees scouts 1991, 1997, les nuits des projets compagnon? à Paris et les 20 ans de la branche compagnons en 1995. Toujours des rencontres, malheureusement beaucoup de perte de contacts, le courrier et le téléphone fixe pour garder contact, la galère …

Attention, à ce moment là déjà, les scouts étaient au top de la technologie, avec 3615 SCOUTEL sur Minitel pour les Scouts de France, au modeste prix de 0.12 francs la connexion puis 1,29F la minute. Je crois que personne n’a tenté l’inscription en rassemblement avec :)

Premiers ordinateurs en Jamboree en 1997

Ne rigole pas (enfin si un peu quand même, c’est pour ça qu’on t’a mis plein de liens :) ), à ce moment-là, Kurt Cobain était encore vivant, Mickael Jackson aussi, les Guns ‘n Roses ne faisaient pas encore de la m****, les M6 Dance Machine avec Haddaway et Dr Alban régnaient en maître (pardon). Le mur de Berlin était tombé il n’y a pas si longtemps, on écoutait les copains dans les premières libres antennes à la radio locale ou sur Fun avec le Doc. La Télé des Inconnus passait vraiment à la télé et on en reparlait chaque lendemain partout. Les scouts avaient leur "héros" (ou pas) avec Ouin Ouin. Même si les CD arrivaient, on écoutait des musiques dans notre walkman qu’on piratait en enregistrant la radio, la cassette en mode enregistrement, le bouton pause actionné, prête à choper cette dernière musique. On portait des pantalons aux couleurs et coupes improbables avec des tee-shirts fluos … mince on m’apprend que ça revient. On avait des coiffures qui nous font rire aujourd’hui.

Le plus difficile, c’était se caler des rencontres entre potes. Alors on se définissait un horaire et un lieu de rendez-vous en cours et on s’y retrouvait ensuite. Y avait toujours un boulet qu’on attendait un peu, mais bon il pouvait arriver aussi qu’on ne l’attende pas. Il se retrouvait à écumer tous les repères habituels pour nous retrouver. Gnark :)

Et puis plus récemment, les tatoos sont arrivés, les premiers téléphones portables OLA, l’incroyable Napster a pointé le bout de son nez. Il devenait impossible de nous joindre par téléphone, la ligne toujours occupée par la connexion internet à la douce musique crachotante et au débit follement incroyable de 28 kb/s puis 56 kb/s. A ce moment-là, la France a gagné la finale de la Coupe du Monde 1998, beaucoup d’entre nous avons dû faire des miracles pour aller voir la finale avec les jeunes alors que nous étions en camp scout.

Champions du Monde 1998

Le responsable communication Scouts de France de l’époque, un homme visionnaire, indiquait « Internet ? Marchera jamais ». La France comptait en 2000 3 millions d’internautes … et 1.5 millions de pages personnelles. La révolution arrivait.

Et là, je te parle d’un temps qui a moins de 20 ans.

Oh le vieux nostalgique que je fais !

Que nenni, cette époque était extra, celle d’aujourd’hui est aussi extra ! Avec un bonus : le monde numérique est arrivé, bouleversant toutes les habitudes. Et non seulement, il est arrivé, mais il a encore été bouleversé par l’arrivée de Youtube, de Facebook, de Gmail … démocratisant vraiment le web, le rendant à la portée de tous, le rendant participatif, le web 2.0. Là, je te parle d’un temps qui a moins de 10 ans.

Les jeunes scouts d’aujourd’hui, et de plus en plus de chefs, n’ont jamais connu cette période sans internet, on les appelle les Digital Natives. Ainsi lors de l’émission « Ca Se Dit Scout », de jeunes éclaireurs unionistes ne comprenaient rien à l’animateur qui leur demandait : "Bah comment vous pouviez faire, c’est impossible !".

1997 vs 2013

La révolution numérique est arrivée.

Comment croire qu’une telle vague, qu’une telle révolution n’a aucun impact sur le scoutisme ?

Oh le scoutisme fait toujours ses camps dans la nature, mais tout autour de cela, le numérique prend une place importante et révolutionne aussi certaines pratiques.

Scouts et Geeks de France

Les pages de cette rubrique sont ici pour t’en parler. Elles alterneront articles de réflexion et fiches pratiques. Quels impacts sur la vie des unités scoutes ? Quel impact sur l’accompagnement des adultes ? Quelles astuces techniques ? Comment exploiter les réseaux sociaux ? Comment communiquer sur les réseaux ?

Publié le (mis à jour le )