VERSION BETA
Donne ton avis !

Utiliser et entretenir une scie à bûche

Pour les scouts et guides bucherons :)

Pour couper du bois, la scie est un outil qui va plus vite en besogne que la hachette. De plus c’est un outil moins dangereux et qui fait un travail beaucoup plus propre. Nous expliquons ici comment l’utiliser et l’entretenir.

Types de scies

Le meilleur modèle pour le travail au camp est une scie à bûches dont la lame est prise dans une monture en acier avec un tendeur et dont la denture est étudiée pour du bois vert : les dents seront assez larges pour ménager entre elles un espace où vient se loger la sciure jusqu’à ce qu’elle tombe du trait de scie. Les dentures à gencives, américaine ou suédoise.

Les scies égoïnes sont à éviter. Elles sont réservées à du bois sec (travail de menuiserie).

Entretien

On ne parle pas d’affutage de scie mais d’avoyage de scie. Il est long et délicat. Il est souvent plus avantageux de changer la lame, dont le coût est modique.

Mais si tu souhaites l’avoyer, voici la méthode :

Pour toutes les bases sur l’affutage, nous te renvoyons sur notre article très complet.

Les lames sont généralement vendues avec un protège-lame en plastique. N’oublie pas de le remettre après chaque utilisation. Tu peux aussi réaliser un protège-lame en bois suivant le modèle ci-dessous.

Tu peux aussi utiliser un morceau de tuyau flexible (tuyau d’arrosage), que tu fends en 2 dans la longueur. ça ne coûte rien, et ça tient tout seul sur la scie.

Nous recommandons également de huiler ce support de protection, ainsi la lame aura moins de risques de rouiller puisque l’huile fait fuir l’eau.

Si tu n’as pas de cadre à ta scie, tu peux fabriquer le tien très facilement :

Lire aussi :

Fabriquer un cadre de scie

Tu as retrouvé une lame de scie sans cadre dans les profondeurs de ton local matos ? Tu es bricoleur/euse et tu souhaites donner une seconde vie à (...)

Utilisation

Veille à bien tenir le rondin que tu scies et place-le à la bonne hauteur (sur un établi par exemple). Dans tous les cas tu dois le surélever suffisamment pour que la lame ne touche pas le sol. Attention : la zone où tu scies ne doit pas être à l’intérieur des deux supports, mais à l’extérieur, sinon la lame va se coincer (cf ci-dessous).

Il faut incliner la scie à 45° et amorcer lentement le trait de coupe (attention c’est l’opération délicate).

Ensuite terminer de scier le rondin en usant de mouvements larges : il faut utiliser toute la longueur de la lame. Il n’est pas nécessaire d’appuyer comme un boeuf sur la scie, le seul va et vient suffit à entamer suffisamment le bois. On n’exerce aucune pression lorsqu’on tire la scie vers soi.

Il faut bien maintenir la scie dans l’axe de la coupe car sinon la coupure ne sera pas droite, ce qui fait zigzaguer la scie dans le trait de coupe : elle frotte alors sur le bois et il devient difficile de couper.

PS

Source : SGDF? - Groupe St Exupéry - Villers Lès Nancy / Laxou

Publié le (mis à jour le )