VERSION BETA
Donne ton avis !

Utiliser la tarière

La tarière est la perceuse du scout ! Apprends à l’utiliser au mieux de ses possibilités !

Cet outil permet de percer des trous (généralement d’un diamètre supérieur à 8 mm pour le froissartage). Il permettra en particulier de réaliser l’assemblage en tenon mortaise.

Choisis toujours une tarière dont le diamètre est inférieur au tiers du diamètre du bois que tu veux percer, pour garantir la solidité de ton assemblage.

Tiens-toi debout pour exercer une pression équilibrée sur la tarière.

La vis située en bout des tarières permet de tirer la tarière dans le bois lorsqu’on tourne celle-ci. Pour commencer un trou il faut donc enfoncer la vis dans le bois. Pour cela, exerce une pression sur la tarière tout en tournant (dans le sens des aiguilles d’une montre).

Lorsque la vis est engagée, il ne te reste plus qu’à tourner la tarière. Si ta tarière est mal affûtée, il se peut que la vis n’entraîne plus la mèche ; il te faudra alors la réamorcer en appuyant sur la tarière (mais surtout réaffûter ta tarière).

La difficulté est de percer exactement dans la direction prévue. Si besoin est, demande à un ami de te guider (ta tête n’étant pas d’aplomb avec la tarière tu ne vois pas bien l’inclinaison de celle-ci). Si tu dois faire plusieurs trous parallèles dans le même rondin, place une pige dans un des trous pour vérifier l’alignement avec le trou que tu perces. Pour percer de biais, amorce la vis d’aplomb, puis penche la mèche dans la direction voulue.

Pour retirer la tarière, lorsque tu as traversé le bois, tourne toujours dans le sens des aiguilles d’une montre en tirant la tarière vers toi. Ceci te permettra de retirer les copeaux. Pour terminer le trou, ébavure-le avec ton couteau.

PS

Source : SGDF? - Groupe St Exupéry - Villers Lès Nancy / Laxou
Photos par Grégoire Dubois

Publié le (mis à jour le )