VERSION BETA
Donne ton avis !

Comment observer les étoiles

Quelque chose d’agréable et de reposant durant l’été, c’est de s’allonger dans l’herbe pour observer les étoiles. On peut même prévoir une soirée spécialement pour ça, en faisant le tour des constellations et en racontant l’histoire de ces héros et animaux mythologiques qui peuplent le ciel.

Voici quelques trucs pour observer les étoiles dans les meilleures conditions.

Fuir la lumière

La plupart des étoiles ne peuvent se voir que lorsque le ciel est bien noir. De fait, il faut éviter toute lumière parasite :

  • Les éclairages urbains : véritable plaie, ils vous défigurent le ciel si vous n’êtes pas dans une campagne suffisamment profonde.
  • La Lune : eh oui, observer les étoiles un soir de pleine Lune est plutôt sans intérêt ! Mieux vaut choisir un moment où la Lune est peu visible ou lorsqu’elle n’est pas encore levée.
  • Les lumières proches : il faut aussi éviter de rester près d’un feu vif ou d’avoir une lampe de poche allumée. Ils empêchent tes yeux de s’adapter à l’obscurité. Tu repèreras moins bien les étoiles !

Bref, tu l’as compris : plus il fait noir, mieux c’est !

Montrer les étoiles

Il est souvent utile de pouvoir pointer les étoiles afin de les montrer aux autres. Pour cela, il suffit d’être muni d’une lampe de poche avec un faisceau étroit et puissant, qui te permettra d’indiquer les étoiles dont tu parles.

Regarder du coin de l’oeil

Il semble logique d’essayer de regarder les étoiles avec le centre de son oeil puisque c’est ici que notre vision est la plus précise. Sauf qu’en fait, si c’est la zone où nous avons le plus de cônes (responsables de la vision en couleur), le nombre de bâtonnets (responsables de la vision en noir et blanc) y est moindre. Il faut donc parfois regarder du coin de l’oeil pour bien voir l’étoile (et une fois repérée, mets là au centre de ton champ de vision : si sa luminosité est faible, elle risque de disparaître ! [1]

Trouver les étoiles

Si tout le monde sait reconnaître la Grande ourse et Cassiopée, les gens ne connaissent bien souvent pas les autres constellations. Il est donc utile de savoir les repérer. C’est bien si une personne dans le groupe sait les trouver. Cependant, il peut aussi être amusant de prendre une carte du ciel et de chercher les constellations. Avec la boussole, ce sont les accessoires indispensables de l’astronome amateur.

Carte du ciel visible à la fin du crépuscule les 7, 8 et 9 août 2015 pour les latitudes européennes

Enfin, pour t’aider, nous avons préparé de quoi t’aider à retrouver quelques constellations plus ou moins connues.

Les grands débutants peuvent partir à la découverte de la Grande ourse, de Cassiopée et, l’hiver, d’Orion, puis de la Petite ourse, du Dragon et de Céphée :

Lire aussi :

Constellations facilement visibles

Voici les constellations que l’on repère bien souvent d’un coup d’œil dans le ciel, sans avoir à se repérer à l’aide d’autres constellations. Ces (...)

Lire aussi :

Constellations entre la Grande ourse et Cassiopée

Nous allons nous intéresser aux constellations facilement trouvables à partir de la Grande Ourse et de Cassiopée, qui sont des constellations (...)

L’été, certains peuvent s’amuser à trouver dans le ciel leur signe du zodiaque, mais aussi quelques animaux et instruments de musique, formés autour du Triangle de l’été :

Lire aussi :

Constellations du zodiaque visibles en été

Voici cinq constellations que l’on peut voir durant l’été, au début de la nuit. Elles font partie des douze constellations du zodiaque. Nous ne te (...)

Lire aussi :

Constellations de l’Aigle, du Cygne et de la Lyre

Caractéristique des cieux d’été, le Triangle de l’été est formé par trois étoiles facilement repérables, car très brillantes : Véga, Altaïr et Deneb. Ces (...)

Et finalement, pourquoi ne pas se plonger un peu plus dans la mythologie grecque en découvrant Pégase et Andromède, ou le Bouvier, la Couronne boréale et Hercule :

Lire aussi :

Constellations de Pégase et d’Andromède

Nous allons présenter deux constellations qui ont une étoile commune : Pégase et Andromède. Le symbole caractéristique de ces deux constellations est (...)

Lire aussi :

Constellations du Bouvier, de la Couronne boréale et d’Hercule

Le Bouvier Particulièrement bien visible au printemps, cette constellation en forme de cerf-volant se repère à partir de la Grande Ourse. En (...)

PS

Source de l’image : Guillaume Canat, via Autour du Ciel

Publié le (mis à jour le )