VERSION BETA
Donne ton avis !

Scoutisme et Mai 68

14 Articles

Si le scoutisme n’était pas directement impliqué dans les événements de Mai 68, nombreuses sont les associations qui ont réagi dans leurs revues.

À cette époque là, les revues étaient envoyées avec une cadence souvent forte. C’était le média majeur pour un national pour communiquer avec les membres de son mouvement.

Les revues trouvées

Nous avons ouvert notre coffre magique, et nous avons retrouvé de nombreuses revues scoutes de l’époque.

Sans surprise, les réactions correspondent aussi aux positions et doutes, des associations scoutes, dans une période compliquée pour le scoutisme catholique, avec les Scouts de France qui étaient en train de séparer la branche des éclaireurs en deux branches rangers et pionniers (décision de 1964).

Nous avons pu trouver des articles dans les revues :

  • Éclaireuses Éclaireurs de France,
  • Éclaireurs Unionistes de France,
  • Guides de France,
  • Scouts d’Europe, toute récente association, créée en 1958,
  • Scouts de France.

Nous n’avons pas trouvé :

  • Les revues des éclaireurs unionistes (EEUDF?) à destination des jeunes qui abordent le sujet.
  • Les Scouts Unitaires de France n’existaient pas encore.
  • Notre malle aux trésors est grande mais n’a pas encore tout alors nous ne savons pas ce qui s’est dit dans les autres associations françaises ou dans des revues d’autres tranches d’âge.

Nous avons surtout recherché ce qui relevait de l’édito ou les articles réellement liés aux événements. Chaque association a eu une stratégie assez différente :

  • Éclaireuses Éclaireurs de France ainsi que les Scouts d’Europe font un édito. Il ont été écrits après les événements.
  • Les Éclaireurs Unionistes, les Guides de France et les Scouts de France ont publié leurs revues pendant les événements (les Guides) ou juste en fin (les Scouts), ce qui en rend plus difficile une prise de recul. Les Éclaireurs en ont même publiée une en Mai (avec 4 pages sur le sujet), et une seconde en juin.
    • Les Guides de France font un édito ainsi qu’une série de réflexions, à destination des guides.
    • Les Scouts de France ont de loin le dossier le plus complet dans la revue Pionniers (qui n’existent que depuis peu). Ils prennent assez peu position au profit d’un récit des événements, et de la corrélation avec ce que propose la nouvelle branche Pionniers.
    • Les Éclaireurs Unionistes de France se positionnent aussi sur la notion d’expression de la jeunesse.

Attention : les Scouts de France précisent en édito que les articles doivent être lus dans leur ensemble, difficile art de l’équilibre !

Ce qu’on découvre

Ce qui semble faire consensus est que les revues scoutes ont surtout regardé le mai 68 de la jeunesse. Les associations du Scoutisme Français ont surtout réagit sur la notion de participation des jeunes aux organisations. Ce qu’on appellerait aujourd’hui, au niveau mondial, le youth empowerment. Il y a 50 ans, déjà !

Ces articles sont à prendre avec le recul historique qui s’impose. La France était aussi très très différente, comme le rappelle Le Monde qui présente ce qui a changé en 40 ans (par exemple moins de 20% des jeunes avaient le bac).

Fiche technique : le panneau libre
Le Lien - Mai 68

Les Éclaireurs Unionistes proposent dans leur revue « Le Lien » destinée aux responsables une fiche technique pour favoriser l’expression dans les unités éclaireurs.

1er édito des éclaireurs unionistes - Une analyse
Le Lien - Mai 68

En plein coeur des événements, pas encore achevés, les Éclaireurs Unionistes ont bousculé leur revue de Mai 68 destinée au cadres.
Exercice difficile avec le peu de visibilité du moment, sur la suite des événements comme sur la situation.

2e édito des Eclaireurs Unionistes - S’exprimer
Le Lien - Juin 1968

La revue Le Lien, destinée aux responsables éclaireurs unionistes devait être publiée en juin 68. Elle a été bousculée pour répondre aux événements. Comme les Scouts de France et les Guides de France, dans l’urgence de la situation, alors que les événements ne sont pas encore tout à fait finis, ce qui rend aussi difficile l’exercice.

Le développement, la participation et le poste
Scout Pionnier 32-33 de mai 68

Long, très long dossier sur la vision des Scouts de France des pionniers dans la société et de l’évolution du monde. Nous nous plaçons ici dans une branche, les pionniers, en création récente, qui forge son identité.

L’avis de l’Aumônier
Scout Pionnier 32-33 de mai 68

Le Père Jean-Pierre Marchand, aumônier national des pionniers, prend la parole dans un long texte, qui sonne comme une invitation à une relecture personnelle des événements, au cours de l’événement ou dans sa vie de poste.

Participer à la vie de son poste ou de la cité
Scout Pionnier 32-33 de mai 68

Dans la suite de l’article des réactions de pionniers en France, ce second article raconte les actions sous l’angle des compétences acquises ou à acquérir.

Réactions de pionniers Scouts de France
Scout Pionnier 32-33 de mai 68

Les Scouts de France ont fait appel aux pionniers partout en France pour découvrir leur réaction, comment ils s’engageaient … ou pas. C’est un retour terrain très intéressant à découvrir ainsi !

Journal de Jean-Yves sur les autres événements de 68
Scout Pionnier 32-33 de mai 68

Ce journal est une expression d’un avis. Il se présente comme un journal d’un pionnier? ?. Il y en avait deux dans cette revue. Retour ligne automatique
Un concerne la mort de JF.Kennedy et de Martin Luther King. L’autre aborde les événements de 68. C’est le premier que nous reproduisons pour mieux comprendre le second.

Journal de Jean-Yves sur Mai 68
Scout Pionnier 32-33 de mai 68

Ce journal est une expression d’un avis. Il se présente comme un journal d’un pionnier?. Il y en avait deux dans cette revue.
Un concerne la mort de JF.Kennedy et de Martin Luther King. L’autre aborde les événements de 68. C’est celui-là que nous reproduisons.

Edito Scouts d’Europe par Perig Géraud-Keraod
Scouts d’Europe numéro 22 de Juillet 1968

Perig Géraud-Keraod fait partie des fondateurs des Scouts d’Europe. Il a quitté les Scouts de France en 1962 pour rejoindre le (petit à cette époque) mouvement des Scouts d’Europe créé en 1958.

Son édito est publié en juillet 1968.

Edito des Guides de France
Feux de France N°229 de Mai 1968

Marie-Thérèse Chéroutre est la commissaire générale des Guides de France depuis 1953, jusqu’en 1979. Les Guides de France ont opéré leur séparation de tranches d’âges 2 ans plus tôt en 1966.

Son édito a été écrit au plus près des événements, alors qu’une bonne partie de la revue devait déjà être écrite ou bien avancée sur l’aménagement du territoire.

Jeunes gens en colère
Feux de France N°229 de Mai 1968

Passé l’édito de Marie Thérèse Chéroute, le premier article de la revue des Guides de France concerne la révolte de la jeunesse. Il est écrit pendant les événements, sans idée de ce qui en ressortira.

C’est une suite de réflexions que l’auteure partage avec ses lectrices, sur la révolte, la violence, sur le désordre qu’il faudra remettre en ordre, sur la dimension internationale de nombreuses révoltes à l’étranger, mais aussi sur le monde qui change.

La phrase de conclusion vaut à elle seule de longs débats et pourrait être un sujet de philosophie au bac : « La passion doit s’engouffrer dans l’action politique au lieu de fuir dans ta révolte ».

Essai de chronologie des événements
Scout Pionnier 32-33 de mai 68

Le premier article de la revue Scouts de France résume les événements, très peu de temps après, ce qui n’est pas forcément évident pour avoir une vue d’ensemble.