VERSION BETA
Donne ton avis !

Fabriquer un ancrage solide

Tu es à cours de sardines ou le sol est trop meuble pour la traction que tu exerces sur la sardine ? Voici quelques techniques pour fabriquer des ancrages à toute épreuve.

Fabriquer une sardine

Il peut arriver que tu aies besoin d’une sardine plus grande ou, tout simplement que tu arrives à court de sardines. Heureusement, il est très facile d’en construire une.

Le plus simple est de la tailler dans une planche mais cela marche aussi avec un bâton. Il suffit de respecter les règles suivantes :

  • Le bout doit être taillé en pointe pour s’enfoncer facilement (utiliser la hachette)
  • La sardine doit comporter une encoche comme ci-contre sinon la corde va s’échapper (utiliser la scie pour faire l’encoche)
  • L’encoche fragilise la sardine, qui risque de se fendre (détruisant ainsi l’encoche) lorsque tu vas la frapper avec le maillet. Il faut donc lui tailler le coin supérieur au-dessus de l’encoche comme ci-contre (si la ligne rouge ne traverse pas l’encoche c’est bon). Ainsi lorsque tu frapperas avec un maillet les contraintes subies par l’encoche seront moindres et la sardine restera complète.

Planter une sardine

Une sardine se plante avec un maillet.

La sardine doit être inclinée de telle sorte que la ficelle fasse un angle de 90° et doit être enfoncée au maximum, comme sur le schéma ci-dessous.

Autres types d’ancrages

Il arrive parfois qu’une sardine ne soit pas assez grande pour supporter la tension de la ficelle et se déterre toute seule. Les trois ancrages proposés ci-dessous sont plus solides et permettent de répartir la force exercée par la ficelle sur plusieurs sardines (triple ancrage, ancrage avec rondin) ou sur une plus grande surface (corps mort)

Le triple ancrage

Cet ancrage utilise trois sardines partiellement enfoncées, reliées entre elles par de la ficelle. Les ficelles qui relient les sardines doivent être tendues et sont plus efficaces si elles sont perpendiculaires à la sardine.

L’ancrage avec rondin

Cette-fois ci on utilise un rondin pour répartir la force exercée par la ficelle sur plusieurs sardines. On accroche la ficelle à un rondin que l’on bloque à l’aide de six sardines).

Le corps mort

On enterre un rondin, autour duquel on a attaché la ficelle, dans une tranchée perpendiculaire à la ficelle. Il ne faut pas oublier de creuser une petite tranchée laterale pour laisser passage à la ficelle.

PS

Source : SGDF? - Groupe St Maurice - 1re Annecy

Publié le (mis à jour le )